La Fin du Monde – Invasion Extraterrestre – EDGE Entertainment France

La Fin du Mooonde est proche !
*DONG !*

Et cette fois, après Les Zombies pour le premier opus, et les Dieux ensuite, voici venir la Fin du Monde par les Extraterrestres. Les petits gris et leurs méchants potes arrivent pile durant votre partie de Jdr … Que faites-vous ?

 

Précédemment dans la Fin du Monde …

Pour une série télé, nous pourrions commencer par : « Précédemment dans la Fin du Monde, nous avons pu assister à une Apocalypse Zombie puis à la Colère des Dieux. » Invasion Extraterrestre est le troisième opus de la série La fin du monde, une gamme de jeux de rôle espagnols composée de quatre ouvrages édités et traduits en français par Edge. Chacun vous permet de vivre une apocalypse précise : l’Apocalypse Zombie, la Colère des Dieux, l’Invasion extra-terrestre et la Révolte des machines. Après avoir parlé du premier épisode juste ici, du deuxième opus juste là, parlons maintenant d’un sujet très représenté que ce soit au cinéma, dans les romans, les bandes dessinées, partout en fait, les invasions d’extraterrestres.

Si cet ouvrage reprend le même socle de texte que le premier tome, règles du jeu – conseils aux MJ – scénarios, toute de qui fait la saveur de cette Fin du Monde est bien évidement les 5 scénarios en fin de livre.
La couleur dominante de l’Apocalypse Zombie était le rouge, celle de la Colère des Dieux était orange, et pour l’Invasion Extraterrestre ce sera donc le vert, comme bien entendu les petits hommes de la même couleur.
Le livre est toujours de la même bonne qualité et avec une couverture rigide, entièrement en couleur et si les illustrations ont été remplacées, elles restent de bonnes qualités et sont parfaitement dans le style de l’ouvrage. Mais je dois avouer que j’ai une légère préférence pour celles de la Colère des Dieux. Sauf pour une que je trouve tellement dans le bon ton …

Je ne vais pas reprendre ce qui vous attend dans les premières 50 pages, puisque c’est exactement le même socle de règles que les deux premiers bouquins.

Passons donc aux 100 suivantes, comme d’habitude. 5 contextes différents ayant en commun une apocalypse causée par des machins qui viennent de l’espaaace. Parce qu’évidemment, nous ne sommes pas seuls et ILS veulent nous exterminer. Vous avez en gros trois manières de jouer cette Fin du Monde chers amis MJs. Le One Shot, le Multisession et la Survie.
Si pour le one shot, c’est assez facile de choisir un contexte et une ou plusieurs scènes décrites dans les différents lieux, le multisession demande forcément plus d’investissement de la part de vos chers PJs. Le mode Survival HardCore est engagé pour la totale. Et dans ce cas, c’est la Fin du Monde, la stabilisation et le Post Apocalypse dans un nouveau monde.

La Guerre des mondes, V, Waterworld, Them !… Ça va être drôle non ?…

Parce que chaque contexte est présenté en phase d’apocalypse mais également dans le monde de l’Après. Et il faut avouer que certains contextes sont beaucoup plus porteurs d’espoirs que d’autres. Et vous le savez, si vous avez lus mes chroniques précédentes, j’aime les happy end. Et les écrans, mais nous y reviendrons.
Le premier contexte est très classique et se nomme la Guerre des Mondes. Et comme pour le roman initial et les films éponymes, les PJs vont devoir survivre à une invasion des petits hommes verts venant de la planète rouge. Avec un twist sympa pour la période post apocalypse, et avec une fin presque heureuse possible. Presque. Possible.

Dans la Fraternité de Babylone, c’est la porte grande ouverte aux délires conspirationnistes les plus fous. Mais qui évidement arrivent et pendant votre partie hebdomadaire de votre jdr favori. Déjà, que c’est la misère pour réussir à caler les agendas, si en plus le monde devient fous d’un coup comme cela, cela va être coton pour la terminer votre partie.

[Spoiler Alert] Et si les Reptiliens ne suffisaient pas, et voilà leurs patrons extraterrestres qui viennent réclamer leur planète dans la partie post apocalypse. Et bien, à sa lecture, c’est probablement celui qui me plait le plus. Alors peut être que des images de Diana (l’ancienne et la nouvelle… ah ! Morena Baccarin …) dans V se sont glissées dans ma vision du scénario. C’est très possible. Bon niveau chance de s’en tirer, c’est encore plus coton que de planifier sa partie de jdr hebdomadaire…

Si vous vous sentez l’âme d’un MJ écolo et que l’Atlantide vous parle, ce troisième contexte est fait pour vous. Je ne divulgacherai pas plus mais si Kevin Costner sur un trimaran vous évoque des souvenirs, et bien c’est ce qui attends vos Pjs .

Dans le quatrième contexte, c’est une autre invasion, plus terrible je trouve car l’envahisseur est globalement connu mais comme référence vraiment ancienne, regardez le film Them ! ou pensez au jeu video It came from the desert (oui sur Amiga … pfff) La version post apo, est très loin d’être porteuse d’espoir. Très loin.

Le dernier contexte, est un peu comme dans le précédent volume, le plus terrible au niveau espoir et survivalisme. Si vous visez le Total Party Kill, ce contexte sera votre meilleur allié. Car il est difficile de lutter contre un ennemi invisible et dont la révélation bouleverse les cœurs les plus aguerris.

C’est pour finir un chouette ouvrage, dans la lignée des précédents, avec a chaque fois un contexte détaillé dans sa chronologie menant à La Fin du Monde que nous connaissons. Les lieux décris sont toujours inspirant, et peuvent se révéler très utile si vous jouez à d’autres jeux dans lesquels des Extraterrestres viennent envahir notre Terre. Et un jeu avec un joli écran, par exemple, que vous pourriez reprendre pour jouer à Invasion Extraterrestre

Ben / l'Amiral

Mes hommages. Je me présente, l'Amiral, et j'ai découvert le jeu de rôle à mon entrée au collège. Ca remonte à l'année de lancement du minitel en France. Oui oui. J'aime faire rêver. Comme quasi tout le monde ici, j'aime la fantasy, la science fiction et l'aventure mais du coup, j'aime par dessus tout faire participer mes amis à de folles histoires. Oui je suis Maitre du Jeu. Mon slogan pourrait être: L'Amiral, vendeur de rêve depuis 1982. En toute modestie. Évidement. J'en ferai peut être un T-Shirt. En tout cas, je suis ravi d'être là avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *