Accueil / Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Nightmares Reign – Deathrite

Les allemands de Deathrite sont de retour avec un nouvel opus : Nightmares Reign. Après l’excellent Revelation of Chaos ils reviennent donc nous proposer leurs riffs tantôt profonds tantôt énergiques pour notre plus grand plaisir. When Nightmares Reign propose un début très très lent avec des guitares lourdes et entêtantes comme …

En lire plus »

Noir – Gravity

Il y a des albums que l’on regrette immensément de ne pas avoir chroniqué avant, et Noir de Gravity en fait clairement partie. Après les avoir découverts en première partie de When Reasons Collapse au Gibus Live j’avais été séduit par le son qu’ils proposaient et avait décidé de me …

En lire plus »

Alkymist – Alkymist

Faisons maintenant un petit détour par le sludge/doom, ce genre de musique dont la lourdeur poisseuse vous enduit l’âme, à travers le premier album des danois d’Alkymist : Entrez avec moi dans cet univers de noirceur délicieux et inquiétant ! Ghost qui ouvre l’album est un petit bijou de lenteur et d’introspection : …

En lire plus »

Hexenhammer – Burning Witches

Burning Witches revient avec un tout nouvel album, marqué su sceau de la sorcellerie puisqu’il ne porte pas d’autre nom que Hexenhammer, le Marteau des Sorcières, datant de l’Inquisition. Nous allons donc nous frotter à un quintet féminin de feu qui va nous parler sorcellerie à travers douze pistes enflammées. …

En lire plus »

We Are – Nothing But Echoes

Les petits français de Nothing But Echoes, que j’ai découvert lors d’un concert au Gibus il y a quelques mois, sort son tout nouvel album, We Are. Ayant particulièrement apprécié le set je ne pouvais donc pas sciemment passer à côté de cette nouveauté que l’on va donc décortiquer maintenant …

En lire plus »