Accueil / Reports / Concerts / Elyose + Raptur Farm + Remember The Light – La Boule Noire – 20/01/2019
Bannière Institut de la Musique

Elyose + Raptur Farm + Remember The Light – La Boule Noire – 20/01/2019

Froide soirée parisienne alors que je rejoins la Boule Noire pour une date atypique. En effet le concert de ce soir, organisé par Access Live, annonce deux groupes à vocalistes féminines et un groupe de rock. Mais les affiches se faisant de plus en plus étonnantes, je ne suis après tout plus surpris de grand-chose…

Entrée dans la salle et très vite les parisiens de Remember The Light apparaissent sur les planches. Un metal sympho assez simple et efficace qui fonctionne bien sur un public parfaitement réceptif. Cinq chansons pour le set mais chacune bien exécutées, le duo de vocalistes (Cécile au chant clair et Julien au chant saturé) fonctionne parfaitement et l’ensemble du groupe s’éclate sur scène. Je les avais déjà vus à la péniche Antipodes donc ce n’est pas réellement une révélation pour moi mais ça joue toujours aussi bien. Un des groupes en devenir de la scène parisienne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est ensuite au tour de Raptur Farm de monter sur scène après un bref changement de plateau. Après les avoir découverts lors d’une interview que je leur ai consacrée j’étais vraiment curieux de voir le rendu que leur trio pouvait avoir sur scène. Et au final je n’ai pas été déçu : du gros rock bien senti qui vous arrive en pleine face. Il s’agit à mon sens de la pilule d’énergie de la soirée. Ils ne sont que trois sur scène mais clairement ils emportent tous les suffrages du public grâce à leur interaction entre eux mais également avec ceux venus nombreux près de la scène les écouter. Un set d’une grosse demi-heure qui se conclue avec deux reprises : The Show Must Go On de Queen et en rappel The Ace of Spades de Motorhead. De quoi parfaitement continuer la soirée, non ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est ensuite au tour de la tête d’affiche de la soirée, Elyose, d’entrer en scène. Le public se presse auprès de la scène pour écouter Justine et ses trois musiciens proposer un show mêlant chansons du nouvel album, Reconnexion, et du précédent, Ipso Facto. Un show efficace avec deux guests qui viennent donner de la voix en chant saturé pour le plus grand plaisir du public qui est visiblement ravi de la présence du groupe sur les planches de La Boule Noire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La soirée se termine visiblement bien trop vite au goût des gens venus écouter les groupes, mais la loi des concerts est sans échappatoire : à un moment toute bonne soirée prend fin et il est ensuite temps de retrouver la froideur parisienne pour rentrer avant une nouvelle semaine… en attendant le prochain !

Photographie : Mily Clic & Deuskin Photography

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Covered In Blood – Arch Enemy

La première réflexion qui me soit venue en tête en apprenant l’existence de cette compilation …

Moonglow – Avantasia

Deux ans après la sortie de Ghostlighs, Avantasia, le projet musical de Tobias Sammet (EDGUY), …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *