Brainstorm + Mob Rules + Gloryful – Petit Bain – 20/01/2019

Après quelques minutes d’attente bien fraîches au bord de la seine, Petit Bain ouvre les portes de son bateau. C’est parti pour la date française de la tournée européenne de Brainstorm, accompagné sur chaque dates de ses 2 premières parties, Gloryful et Mob Rules !

Et c’est Gloryful qui ouvre le bal Heavy Metal, groupe allemand qui vient nous présenter son 4ème album Cult Of Sedna. Les lumières se baissent, les musiciens entrent en scène et tout droit sorti des loges Johnny La Bomba saute sur le plateau ! La plupart des musiciens sont habillés d’une veste à patchs aux logos des plus grands groupes comme Kiss. Le set dure environ 40 min et déjà au bouts de quelques titres, Johnny s’essouffle quelque peu, il n’est pas là pour rien et défend chaque morceau avec une grande énergie.
La foule est encore clairsemée mais l’ambiance se dessine.
Leur dernier single The Oath fait sensation et les bras se lèvent en remerciement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les rangs se resserrent et Mob Rules entre en action pour continuer cette belle soirée sous le drapeau allemand. Ils sont venus nous faire entendre leur album sorti l’année dernière Beast Reborn. Au chant, on retrouve Klaus Dirks, accompagné de ses musiciens à la guitare, basse, batterie et piano ! Ces derniers nous offrent d’ailleurs des riffs plutôt envoûtants, même si souvent la guitare de Sven Lüdke prends le dessus pour notre plus grand plaisir ! En tout cas ce n’est pas souvent que j’ai pu assister à un concert de métal avec synthé.

Après trois chansons, Klaus Dirks fait tomber le chapeau “haut de forme” et la veste. L’ambiance est très présente. Le groupe sait comment manier le public et dompter la scène, il faut dire qu’ils ont déjà quelques années d’expérience derrière eux : 25 ans de carrière et 9 albums !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelques changements techniques et c’est au tour des tant attendus Brainstorm. Ils sont en tournée européenne pour la présentation de leur dernier album Midnight Ghost. Le concert débute et nous sommes tout de suite transportés dans leur univers Power Metal.

Andy n’hésite pas à interagir avec le public, s’approchant d’eux pour les faire chanter et crier. Le groupe est généreux et les fans en redemandent.
Les titres du nouvel album sonnent déjà comme des hymnes tel que Ravenous Minds, Jeanne Bouet (1764) ou bien encore When Pain Becomes Real. C’est un live très communicatif, puissant et étonnamment drôle, les musiciens plaisantent même entre eux.
A noter que la batterie de la tournée est impressionnante, de même que le batteur Dieter en jouant intensément des caisses avec la double pédale.

En bref, un concert d’une heure trente puissant avec des musiciens talentueux, pro et sympathiques !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une soirée de qualité pour bien démarrer l’année sous la directive de Garmonbozia Inc. et de Stagekult, merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *