Accueil / Musique / Entretien avec les Dragon’s Daughters pour la sortie de leur EP Tits on Fire !
Bannière Institut de la Musique

Entretien avec les Dragon’s Daughters pour la sortie de leur EP Tits on Fire !

Pourrais-tu tout d’abord te présenter et nous expliquer ce que tu fais dans Dragon’s Daughters ?

Manon : Je suis la bassiste du groupe.

Angie : Je suis la batteuse.

Margot : Je suis la guitariste.

Comment, et pourquoi, en es-tu venue à la musique ?

Manon : On vient toutes les trois de familles super intéressées par la musique, perso écouter de la musique et aller souvent à des concerts ça a toujours fait partie de ma vie. Quand on a formé le groupe, Margot jouait déjà un peu de guitare mais Manon et notre ancienne batteuse savaient pas jouer de musique du tout, elles ont commencé le jour où on a formé Dragon’s Daughters.

Pourquoi ce nom pour le groupe ? Et comment s’est-il fondé ?

Le frère de Margot a un groupe qui s’appelle “LA ZOY” et une de leur chanson, à l’époque, s’appelait “Dragon’s Daughter” et racontait l’histoire de la reine des putes, celle du roi. On cherchait un nom de groupe et ça nous faisait rire d’être la pute du roi alors on a choisi Dragon’s Daughters.

Tits On Fire est le dernier EP du groupe. Comment s’est passé le travail dessus ? Qui a écrit les paroles, qui a composé… ? Et où avez-vous trouvé ce nom !?!?

La plupart des titres qui sont sur l’EP ont été composés il y a un moment par Margot mais cet été on a fait une résidence toutes les trois, pour justement tout ré-arranger ensemble. “Bed in may” a pour le coup été écrite et composée par Manon cet été, et on a travaillé toute sa structuration ensemble.
En ce qui concerne la production de l’EP, c’est Yarol Poupaud qui nous a enregistré au studio History avec Jean-Max Méry, puis qui l’a mixé. Il a tout de suite compris notre univers, et le son que l’on voulait. En plus super ambiance, on a bien rigolé, c’était super chill, et en 2 jours de studio c’était enregistré.
“Tits on fire”, le nom nous trottait dans la tête depuis un moment, ça nous faisait marrer.

Point de vue clips, Dragon’s Daughters va sortir des choses prochainement ?

Angie : On sort de 2 jours de tournage intense pour un nouveau clip. C’est la suite du dernier que l’on a sorti pour “I don’t know” qui nous mettait en scène en princesses à la recherche de princes. Les prétendants relèvent des défis débile, affrontent un dragon (en carton, littéralement, rires), et puis y’a une p’tite chute à la fin (on vous en dit pas plus, aller voir le clip!). Du coup c’est la suite, en terme de date on est pas encore fixées mais ça sera surement pour juin la sortie!

Vous vous retrouvez toutes les trois sur une île déserte, sans nourriture. Qui est-ce que vous mangez en premier ?

Margot pour ses grosses fesses hahaha

Si tu devais refaire quelque chose sur cet album, ça serait quoi ?

La note finale dans “Pocket Pussy”, on s’est aperçues bien plus tard que Manon et Margot font pas la même sur l’enregistrement… mais bon ça passe, c’est pas une fausse note!

Quelles sont les prochaines dates, si je veux voir Dragon’s Daughters sur scène ?

Une date le 4 juillet à l’International est en préparation avec Blast Candy et Plastic Age, ainsi qu’un festival à Belgique à Gent le 19 juillet.

Après ça, on se concentre un peu sur la compo et on revient en septembre pour aller jouer un peu partout en France : Lyon, Chambéry, Nantes, Bordeaux, Lille, Rouen … et aussi en Belgique à Bruxelles de nouveau puis Liège. Suivez notre actu sur Facebook et Insta, on annoncera les dates très prochainement !

Merci beaucoup pour tes réponses, et à bientôt au détour d’un verre ou d’une scène !

Yes, merci à vous, c’était avec plaisir 😉

 

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Misnake – Jades

Le quatuor Jades fait rocker les scènes parisiennes depuis maintenant un peu plus d’un an …

Jupiter – Petit Bain – 13/05/2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *