Le Chant des Vikings – Skáld

Après avoir révélé un premier EP qui m’avait purement séduit, Skáld, et lorsque j’ai appris que l’album sortait dans quelques jours, je n’ai pas pu m’empêcher de me pencher dessus. Découvrons donc Le Chant des Vikings, ce nouveau projet franchement atypique !

L’écoute commence avec le très doux Enn átti Loki fleiri börn et sa voix féminine douce et agréable. Une belle entrée en matière en tous cas. Rún vient ensuite et immédiatement l’aspect chamanique de l’ensemble m’a parlé. On retrouve tout ce que j’avais aimé sur l’EP : des percussions saccadées, des voix traditionnelles, la langue scandinave… Bref, on s’y croirait réellement tant l’immersion est complète. Le feu de camp des guerriers du Nord nous attend ! Et justement voici les guerriers au chant avec Valfreyjudrápa et ses rythmiques entraînantes et évocatrices tandis que les couplets mettent clairement plus en avant les voix. Encore un bel exemple de ce que le projet peu donner et qui a su me ravir…

Alors bien sûr cet album on retrouve les morceaux qui m’avaient séduit sur l’EP : Gleipnir, Ódinn et donc Rún, mais à aucun moment je n’ai eu de sensation de réécouter la même chose étonnamment, alors que pourtant je connaissais les pistes en question. Mais elles viennent tellement bien s’imbriquer dans l’ensemble totalement cohérent proposé par le groupe que l’on ne peut dire que oui à cette écoute. Mais certains morceaux ressortent quand même du lot : Krákumál intrigue vraiment avec son instrument à corde au départ, puis la seule voix masculine au départ vite suivie de chœurs graves. On peut également citer la piste finale de l’album, Jóga, qui comme Krákumál est une véritable invitation au voyage. Cette reprise de Bjork est juste magnifique une fois jouée sur des instruments traditionnels et invite réellement au voyage de manière particulièrement étonnante.

Avec Le Chant des Vikings Skáld s’impose comme l’un des nouveaux membres majeurs de la scène pagan-folk. La production est aux petits oignons, les voix sont impeccables et les musiciens excellents : on se retrouve plongé dans ces villages enneigés et enténébrés du Nord en compagnie d’autres fiers guerriers. Une belle découverte que je conseille à tous cas ce voyage vaut vraiment le détour !

Le Chant des Vikings
Skáld
Decca Records / Universal Music
2018

Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *