Le Royaume des Sables – Emperor S4 – Légion Distribution

Imaginez-vous vous retrouver investi de pouvoirs magiques suffisamment puissants pour que, tel le génie de la Lampe, vous soyez capables de reconstruire ce qui a été détruit. Et il va falloir vous hâter – sur demande de la Reine, vers le Royaume des Sables afin d’éviter que ce dernier, source de magie de Ragusa, ne s’effondre.

Voilà le joli pitch de présentation de ce deuxième jeu d’Emperor S4, toujours localisé et distribué en France par Légion Distribution.

Il y a quelques jours, je vous présentais Balade à Burano, premier jeu d’Emperor S4 (dont vous trouverez mon papier ICI) que j’ai eu la chance d’avoir entre les mains. Emperor S4 définit ses jeux comme « différents », cherchant à ce que les joueurs vivent une expérience ludique particulière (que ce soit par les mécaniques, l’ambiance, le thème, etc). C’est leur credo.  C’était parfaitement réussi avec Balade, voyons un peu ce qu’il en est avec le Royaume.

 

Le plateau joueur (en haut à gauche), les tuiles runiques (en bas à droite) et certaines des cartes bâtiment que vous allez devoir reconstruire.

Dans le Royaume des Sables, donc, chaque joueur (de 1 à 4) incarne un magicien royal volant au secours de sa reine afin de réveiller le pouvoir des Runes et sauver le Royaume. Pour ce faire, il va devoir faire sortir du sable les runes lui permettant de faire resurgir du sable les différents bâtiments qui y ont été ensevelis.

Et la tache ne va pas être des plus simples, car il va falloir effectuer les bons choix au bon moment.

En effet, même si tous les magiciens œuvrent de concert pour la reconstruction du Royaume, il ne faut pas se leurrer : chaque magicien est en compétition avec les autres dans le but de tirer la couverture à soi et de s’attirer les faveurs de la Reine ! (faut pas déconner non plus, on n’a rien pour rien 😉 ).

Chaque joueur dispose donc d’un plateau individuel (le plateau de Manipulation des runes) sur lequel il va poser les fragments de runes qui vont lui permettre de faire resurgir les différents bâtiments des sables. Une fois les fragments de runes correspondants assemblés sur son plateau, le bâtiment est reconstruit. Le joueur prend alors la carte du bâtiment en question, qui servira pour le décompte final. Simple ? Oui. Et non ^^

Et c’est là où on retrouve l’ingéniosité de conception d’Emperor S4, qui donne tout ce sel à leurs jeux !

J’explique !

À gauche, une carte bâtiment. On y voit quoi ? Outre l’illustration, il y a :

  • En haut à gauche, la valeur de points du bâtiment lorsque celui-ci est reconstruit.
  • En haut à droite, le nombre de sabliers que le joueur gagne lorsqu’il a reconstruit le bâtiment (sachant que la partie prend fin quand un joueur a cumulé 10 sabliers, il va falloir être réactif et ne pas se laisser dépasser trop vite par ses adversaires).
  • Dans le parchemin en bas de la carte, les différents bonus accordés au joueur.
  • ET, et c’et là le plus important, sous l’illustration est représenté le schéma de runes que le joueur va devoir reproduire sur son tableau pour pouvoir faire resurgir le bâtiment.

Et c’est là où les choses se compliquent pour les magiciens, parce que les runes, ben elles ne viennent pas toutes joliment assemblées comme il faut d’un simple claquement de doigt. Non, non ! Les 28 tuiles runiques que comporte le jeu sont toutes de composition et de forme différentes, et chaque joueur aura en charge d’aller chercher les bonnes autour du plateau de jeu.

Sachant que toutes les tuiles sont en théorie accessibles à tous les joueurs, mais pas toutes en même temps (elles sont en effet positionnées en cercle autour de la zone de jeu et seules 2 sont disponibles au même moment – c’est le pion Reine qui indique celles utilisables à un instant « t », qu’un joueur ne peut posséder que 3 tuiles runiques en même temps, et qu’un plan ne se déroule jamais sans accroc, vous savez une idée de ce qui vous attend 🙂

Tous les bâtiments ne sont pas aussi simples à reproduire !

Cependant, vous allez pouvoir bénéficier de certains coups de pouce qui vont vous aider :). Les esprits (que vous allez pouvoir gagner en bonus lors de la reconstruction, comme dans l’exemple ci-dessus avec le pion Lune) vont pouvoir remplacer certaines runes et ainsi vous faciliter la tâche.

De même, les points d’expérience ( le +1 sur l’exemple de la carte plus haut) vous permettent d’accéder à plus de cases sur votre plateau, et ainsi élargir votre champ de possibilités (oui, parce que si vous regardez plus haut, sur votre plateau, vous ne pouvez pas au départ placer de runes sur les parties ombrées. C’est en gagnant de l’expérience que vous pourrez le faire ^^).

Bref, vous l’aurez compris (d’autant que je ne vous ai pas tout dévoilé), les possibilités sont – heureusement – nombreuses et vous aurez accès à une foule d’options vous permettant de mener votre mission à bien et, peut-être, de devenir le préféré de la Reine 🙂

Le Royaume des Sables est une réussite. Même si on est aux antipodes du charme bucolique de Balade à Burano, l’atmosphère « Mille et unes Nuit » qui se dégage du jeu est parfaitement soutenue par la direction artistique choisie par Emperor S4. Le jeu est subtil, plein de possibilités, et on en vient facilement à rager contre un autre magicien qui vous a piqué la tuile runique dont vous aviez besoin. Et c’est ça qui est bon, non ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *