Le démêleur de rêves – Carina Rozenfeld

Sur Sédora, comme sur les 101 planètes habitées par l’humanité et reliées entre elles par le Fil, plus personne ne sort de chez soi. La population a les yeux rivés sur ses écrans… en particulier sur le programme des Démêleurs de rêves.

Neven est un jeune Démêleur : il met en scène les songes des Rêveurs et les diffuse au grand public. Il est aussi le plus célèbre et chacun de ses films est attendu par des milliards de spectateurs à travers la galaxie. Comme tout le monde, il vit une existence recluse et répétitive, jusqu’au jour où un ancien Démêleur, GuidéOnn, le contacte afin de récupérer les rêves du sujet 1110.

Qui est ce Rêveur 1110 ? En quoi est-il si particulier ? Quel mystère se cache dans ses songes ?

Sa soif de réponses pousse Neven à briser sa routine, et à oser faire ce que l’humanité a oublié depuis longtemps : quitter son monde, emprunter le réseau de Fil, afin de découvrir l’univers et la vérité…

Les points positifs :

– une idée de départ originale

– un récit prenant

– un joli message

Les points négatifs :

– un style pas toujours très travaillé

– un ton trop moralisateur

Le démêleur de rêves est un roman sur lequel mon avis est assez mitigé.

J’ai beaucoup apprécié l’univers dans lequel se déroule l’histoire. Même s’il présente une anticipation assez classique de ce que pourrait devenir notre vie (dépendance extrême aux écrans, extinction de la vie sociale, modifications corporelles à outrance…) l’ensemble reste crédible et donc d’autant plus effrayant. Les dérives de la société présentée sont bien décrites et permettent de se représenter avec précision le cadre de l’histoire.

Cependant, il m’a semblé que l’auteure insistait un peu trop sur ces dérives. J’aurais préféré qu’elles soient plus suggérées, sans que besoin soit de répéter régulièrement le désastre humain dans lequel évoluent les personnages. Neven, Elisha et Jethro, les trois protagonistes, semblent d’ailleurs unanimes sur ce point et ressassent trop souvent à mon goût leur regret de vivre dans un cadre aussi aseptisé. Cette répétition m’a agacée, car elle donne l’impression d’un ton un peu trop enfantin et moralisateur. Il m’a semblé par ailleurs qu’elle desservait les personnages, qui montrent peu de personnalité et ne se distinguent que par leur rejet de la société dans laquelle ils vivent.

Le scénario est bien ficelé et le récit se laisse lire très facilement. Le mystère est posé dès les premières pages et donne envie de découvrir la suite. De planètes en planètes, l’auteur nous emmène dans un joli voyage, nous présente des petits mondes dans lesquels j’ai pris plaisir à me plonger le temps de quelques pages. Le suspense est présent tout au long du roman et je m’y suis laissé prendre sans problème.

Cependant j’ai trouvé que l’histoire aurait pu être un peu raccourcie par moments : certaines actions ne me semblaient pas nécessaires. Les choix des personnages sont parfois très contestables et plusieurs de leurs plans d’action tellement absurdes qu’ils en deviennent ridicules : je n’ai pas vraiment compris leur utilité, mis à part retarder l’histoire.

L’ensemble est porté par un style que je n’ai pas apprécié. On y trouve, à mon sens, trop de répétitions et de formulations maladroites ce qui a, je pense, influencé ma perception de la lecture.

En revanche la fin du roman ne m’a pas déçue. L’auteur envoie, à travers son histoire, un message de tolérance et de respect que j’ai beaucoup apprécié, et qui compense certains aspects négatifs du livre. Il me semble important que ce genre de message soit divulgué dans les romans de littérature jeunesse.

En résumé, Le démêleur de rêves est un roman sur lequel mon avis est mitigé. Je suis, habituellement, loin d’être allergique à la littérature jeunesse ; cependant certains aspects enfantins de celui-ci m’ont dérangée. Je pense néanmoins qu’il pourrait trouver sa place auprès d’un jeune public, en raison de son histoire prenante et du joli message qui s’y rapporte.

Le démêleur de rêves

Carina Rozenfeld

Scrinéo

2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *