Le Guide des Aventuriers de la Côte des Épées – DD5 – Black Book Éditions

La Côte des Épées… Rien qu’à écrire ces quelques mots, j’en ai des frissons, tiens 🙂

En effet, ici, on se retrouve en plein Forgotten Reams, le fabuleux décor de campagne sorti tout droit de l’imagination d’Ed Greenwood. C’est donc la traduction par la team de BBE de ce Guide qui nous intéresse ici.

Avant d’entrer un peu plus dans le détail, je vais revenir sur ce que j’ai pu – déjà – lire à droite et à gauche sur l’intérêt de ce Guide. En effet, certains esprits chagrins (en même temps, français + rôliste, ça fait un joli combo ^^) n’ont pas attendu longtemps avant de pointer les défauts de ce Guide : trop superficiel, peu de pages, survol peu précis, etc…  Alors certes, le livre ne fait « que » 160 pages, mais elles sont fort bien remplies et fournies, et il ne faut pas oublier 2 choses :

La première boîte… Souvenirs…

La première, et ça, seuls les plus « anciens » peuvent s’en souvenir, c’est que les 2 livrets de la première boîte de décor de campagne n’étaient pas bien épais non plus. En termes de signage, donc, je ne suis pas convaincu qu’il y avait énormément plus de matière à se mettre sous la dent.

La deuxième chose, c’est que, même si la traduction vient juste d’être terminée, chronologiquement parlant, ce guide est sorti il y a déjà un bon bout de temps en VO, et les autres campagnes publiées par Wizard par la suite (je pense aux récents Vol des Dragons et le Donjon du Mage Dément) sont revenues plus en détails sur certains secteurs de la Côte – Le Guide de Volo présent dans le Vol en est un excellent exemple.

Je ne me fais pas l’avocat du diable, hein, mais je replace simplement les choses dans leur contexte.

D’autant, et vous le découvrirez en le lisant, que le Guide est tout de même particulièrement bien fourni et apportera sans aucun doute de l’épaisseur à vos campagnes se déroulant dans Forgotten Realms.

Bon, ceci étant précisé, passons un peu au contenu (c’est quand même le plus important, dans l’histoire !)

La découpe du Guide est assez traditionnelle dans sa façon d’être, et c’est tant mieux.

Dans un premier temps, le nouveau venu (ou le vieux routard ^^) va (re)découvrir les Forgotten Realms dans leur ensemble. En une quarantaine de pages, ce sont la géographie, les dieux, l’histoire, la magie et la religion qui sont passés en revue.

40+ page, cela peut paraître court au regard de tout ce qui existe déjà sur les FR depuis que ces derniers existent. C’est ma foi exact, mais l’ensemble est dense et très bien conçu (mention spéciale aux symboles des différents dieux, par exemple).

Ensuite, le Guide « zoome » sur la Côte des Épées et les principaux lieux et villes importants qui la constituent. C’est TRÈS intéressant, et le nouveau venu aura accès à une foule d’informations sur le fonctionnement de la partie nord-ouest des FR. Quant aux anciens, cela leur permettre de se remettre les choses en tête.  Mais il n’y a pas que ça : d’autres parties des FR sont elles aussi abordées, ainsi, que, par exemple, l’Underdark – cher à un certain Drizzt, si je ne m’abuse… Là aussi, certains esprits chagrins vont argumenter que ce n’est que survolé, qu’il manque foule de détails, de cartes détaillées, etc…

Alors, soyons pragmatiques : comment voulez-vous que les milliers de page de littérature rôliste écrites par Greenwood et consorts au fil de plusieurs décennies puissent se retrouver dans un livre de 160 pages ?  C’est impossible.

Il a fallu faire des choix. Et ces derniers sont pertinents. Il existe une foule de wikis sur les FR (dont certains en français) très complets et qui permettront aux DMs et joueurs d’aller approfondir certains points s’ils en sentent le besoin.

Quant aux cartes, c’est pareil. Je ne peux d’ailleurs que conseiller à ceux qui ne connaissent pas d’aller télécharger ICI la magnifique carte des FR en haute définition, que vous pourrez zoomer à loisir afin de vous focaliser sur l’endroit où se déroule votre scénario/campagne.

La dernière partie du Guide se concentre – logiquement – sur de nouvelles possibilités offertes aux joueurs et MDs en termes de classes et historiques disponibles pour les joueurs. Toutes les classes sont abordées, évidemment, et certaines variations sont des plus intéressantes 🙂 Je vous laisse les découvrir en parcourant le Guide ! Quant aux historiques, ils sont parfaitement adaptés à la Côte et nul doute qu’ils trouveront preneur auprès de certains joueurs 😉

Comment conclure, donc ?

Soyons clairs : de mon point de vue, ce Guide constitue la PARFAITE porte d’entrée à ceux qui découvrent les Forgotten Realms, leur proposant une vue globale de l’univers tout en se focalisant sur la Côte. Quant aux plus aguerris, ils profiteront des « mises à jour » des FR entre ce qu’ils ont connu et la 5E (oui, certains personnages importants ont changé, d’autres ont disparu, etc… j’ai appris pas mal de trucs, personnellement) tout leur permettant d’étoffer leurs aventures/campagnes grâce aux nouvelles options de personnages proposées.

Le tout étant, comme d’habitude, présenté dans un objet dont la qualité physique n’est plus à démontrer, pourquoi se priver ?… 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *