Les fans de metalcore vont pouvoir se réjouir : Oceans revient après leur très réussi Hell Is Where The Heart Is Vol 1 : Love. Ce premier EP avait posé les marques de la musique du groupe dans mon esprit et le second va continuer dans cette voie. Fan de metalcore je dois dire que les allemands/autrichiens m’ont séduit immédiatement et voir arriver ce nouvel EP est un grand plaisir.

Petite introduction avec une voix électronique sur la piste Longing, qui remet le contexte et nous place en position pour écouter Home, la première chanson. Dès les premières secondes on retrouve le son du groupe. C’est puissant, les rythmes et les breaks sont très bien gérés et le chant est impeccable. I Want To Be Whole Again garde la même qualité, avec une rythmique plus chaloupée, plus douce, avant les emballements habituels du metalcore. Ce mélange de douceur et de violence me séduit toujours autant et la voix de Timo est impeccable. Il se dégage ici une émotion juste parfaite. Lying=Dying qui conclue cet EP reprend directement avec brutalité et nous assène ses riffs et ses mélodies sans hésiter une seconde. Le refrain propose une envolée vraiment intéressante avec cette retombée dans la violence qui me séduit tant dans le metalcore.

Les fans de metalcore vont pouvoir se réjouir : Oceans revient après leur très réussi Hell Is Where The Heart Is Vol 1 : Love. Ce premier EP avait posé les marques de la musique du groupe dans mon esprit et le second va continuer dans cette voie. Fan de metalcore je dois dire que les allemands/autrichiens m’ont séduit immédiatement et voir arriver ce nouvel EP est un grand plaisir.

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de cultures alternatives, Thomas dirige eMaginarock depuis 2008. Editeur, photographe, anthologiste, graphiste... ses casquettes ont été nombreuses dans sa vie, un peu comme un chapelier fou, mais avec toujours une ligne directrice qui s'est dégagée : faire découvrir les univers qu'il aime aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.