Les courses de Nascar, le vrombissement des moteurs, l’adrénaline en approche de virages et avant la ligne d’arrivée. Voilà ce que nous propose de revivre Vektorace. Mais de manière tout à fait abordable et parfaitement ludique !

Quand on a des enfants, c’est agréable de pouvoir jouer avec eux. Cela dit, il faut trouver des jeux qui les accrochent et dont les règles ne sont pas trop complexes.

Vektorace a fait carton plein chez nous !

Le jeu est prenant, et simple. Chaque joueur (jusqu’à 6) prend donc un bolide (préassemblés), un jeu de réglettes, des jetons Pneu et Boost (8 au total, chacun choisit la répartition). On assemble ensuite le circuit (en positionnant des virages sur le plan de jeu) et c’est parti !

Comment on joue ?

Rien de plus simple. On définit une vitesse de départ pour le premier tour (3 minimum, car les course Nascar sont des courses lancées) et chaque joueur joue en fonction de sa position sur la grille de départ (définie au hasard avant).

Pour effectuer son tour ? Facile !

On prend la réglette correspondant à la vitesse de son bolide, on la place à l’avant de ce dernier et on déplace ensuite sa voiture devant la réglette. Et puis c’est tout ! Il suffit ensuite d’annoncer à voix haute la vitesse à laquelle on fera son prochain tour (+/- 1 par rapport au tour effectué) et c’est au joueur suivant.

Je pense que certains d’entre vous auront reconnu un système équivalent à celui de X-Wing de chez FFG. C’est en effet e même principe, transposé à un jeu de courses de voitures (en simplifié). Ici, pas de cartes, ni tout ça. Non, juste sa voiture, 5 vitesses, et des jetons Freins et Boost.

Vouas aurez sans doute remarqué que la tête de la réglette de la photo ci-contre dispose de flèches blanches ou noires. Elles correspondant à la direction que l’on peut donner à son bolide après placement. Si la flèche est blanche, ça passe tout seul. Par contre, si elle est noire, il faudra utiliser un jeton Frein pour repositionner son bolide. Facile et efficace.

Et les jetons Boost, me direz-vous ?

Ils servent à accélérer (logique :p). Imaginons que vous ayez indiqué effectuer votre prochain tour à 3, mais que vous voulez surprendre vos adversaires. Utilisez un jeton Boost, et passez à 4 ! Cependant, il faut bien choisir sa trajectoire et calculer son déplacement sous peine de fausse manœuvre ou de choc ! Et il faut y faire attention, à ces jetons, parce qu’ils sont limités (8 au total). Il faut donc bien réfléchir avant de les cramer ^^

 

 

Le jeu réserve quelques règles annexes bien sympas : l’aspiration, les passages au stand, les courses en plus d’un tour. De quoi rendre chaque partie différente des autres.

Vous l’aurez compris, Vektorace, c’est du fun à l’état pur ! Accessible (on a joué avec nos enfants (5-17 ans), rapide et sans prise de tête , il vous fera passer de bons moments entre amis pendant l’apéro, ou en famille !

Philippe Pinon

Philippe Pinon

Trublion de presque 50 balais, touche à tout, autodidacte, tête de cochon. Après plus de 20 ans à effectuer un travail décérébrant, change de voie. Scribouillard, « traductier de l'impossible », il devient même éditeur (OVNI) en 2015 où il édite, accompagné de son associée et conjointe, romans et JdR. Mais ce qui le définit le mieux, c'est quand même le terme de "Gros Connard" (au grand cœur, malgré tout, pour ceux qui prennent le temps de fouiller au delà des apparences).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.