Accueil / Jeux / Secrets and Schemes – Trône de Fer JCE

Secrets and Schemes – Trône de Fer JCE

tdfjce

Voici enfin le nouveau (et dernier!) cycle du Trône de Fer JCE ! Cycle qui marque l’apparition tant attendue de la maison Arryn, d’une nouvelle série de complots (les Castle) ainsi qu’un revival de plusieurs anciennes mécaniques de maison, du Dothraki aux Aspics des Sables en passant par les Clans et les Tully. C’est aussi l’avènement d’une gamme de personnages chers (à coût de 4 or) et d’effets qui ciblent les personnages cheap… Une nouvelle façon d’appréhender la courbe d’or de vos decks est peut-être à prévoir !

Tout d’abord, les Baratheon reçoivent un nouveau Chevalier des Fleurs du plus bel effet ainsi qu’une nouvelle mécanique : la Garde Arc-en-Ciel. Ceux-ci semblent avoir des effets qui se renforcent mutuellement lorsque plusieurs d’entre eux sont à table. De nouveaux decks Chevalier + Garde Arc-en-Ciel vont sans doute voir le jour. En tout cas les premiers d’entre eux sont dans ce chapitre, le Chevalier des Fleurs donc et Ser Robar Royce, qui donnera Tueur à toute sa petite famille dans les défis où il participe, ce qui n’est pas négligeable. Signalons aussi l’Ecuyer de la Garde, qui apportera une pioche non-conditionnelle à ces decks Garde Arc-en-Ciel pour 1 or, ce qui est fortement appréciable en Baratheon !

Du côté des Greyjoy, un nouveau lieu d’économie fait son apparition, The Sea Tower, équivalent des Fontaines du Palais de la maison Martell. Rien de révolutionnaire mais on peut se demander pourquoi sortir ce lieu seulement maintenant, et pas pour toutes les maisons. Un gros personnage à 4 ensuite, Le Timbal, qui en plus de Tueur et d’une bonne vertu possède une capacité plutôt conditionnelle de cassage de lieux. Mais seulement 3 de FOR, et une capacité peut-être pas nécessaire dans cette maison qui possède de nombreux moyens de « choke » et de gérer les lieux adverses en les défaussant ou les inclinant. Le plus intéressant finalement pour les decks agressifs est peut-être sa vertu guerrière. Pluie Pourpre fonctionne un peu de la même façon en défaussant un personnage (effet énorme sur le papier), mais l’effet est difficile à déclencher et sa condition d’attachement non-setupable l’empêchera de rentrer dans beaucoup de decks a priori.

Les Lannister reçoivent un excellent personnage Clan, Chella Fille de Cheyk (dont l’ancienne version ne manquera probablement pas à beaucoup). 4 pour 4, militaire pouvoir, vertu guerrière, Tueur et Furtif, et une immunité sympa aux lieux adverses. On a rarement vu une telle agressivité, même dans les précédents personnages Clans. Dans le slot à 4 or plutôt rempli des Lannister les places sont chères (Brigands Clegane, Cersei, Tywin) mais Chella a de bons arguments pour s’y glisser même hors d’un deck Clan. Et c’est peut-être l’avènement des decks basés sur la vertu guerrière, qui manquait beaucoup aux Clans précédents. Pour le reste, Kevan Lannister sera probablement un staple des Lannister (mais pas que), et l’attachement Enemy of the Queen connaîtra le même sort que 90 % des attachements de ce jeu : pas joué car trop faible, non-setupable, et les événements sont tous meilleurs.

Les Martell auront le droit au retour des Aspic des Sables dans les prochains chapitres, mais pour le moment ils ont droit à l’Elite de Spectremont. Un personnage qui fait pâle figure au milieu des autres personnages à ce coût qu’ont les Martell, mais qui a ses intérêts pour sa vertu guerrière (encore une fois) et dans une optique de deck « cassage de main », malheureusement tombée en désuétude dans le métagame actuel. Rien de bien folichon toutefois… Les deux autres cartes sont plus intéressantes, Prince’s Attendant sera un must-have un peu partout et la Hache de Hotah (un attachement Mise en Place!) peut signer le retour en grâce d’une autre mécanique un peu éteinte, le casse-icônes.

Du côté des Stark, la subtilité est comme toujours bien présente avec Jason Mallister, un bon gros 4 pour 4 militaire/pouvoir, Tueur et une vertu Noble. Ces statistiques ne cassent pas des briques (surtout comparé à Chella dans ce chapitre ou au Détachement de Cavalerie dans tous les decks Stark), et sa capacité n’est pas démentielle. Intéressante certes, surtout dans un deck qui dissuade les attaques en militaire contre lui (tel que le Siège, ou un deck défensif qui punirait les attaques imprudentes avec Charge Repoussée et Tour de Force) mais peut-être pas suffisante pour lui faire une place dans ce slot à 4 en Stark. La vertu noble n’est de plus pas formidable dans cette maison qui préférera en général les guerrières. Le lieu, Corneilla (ah, le fief de la fameuse maison Nerbosc est enfin représenté dans le jeu!), n’a lui aucun réel intérêt et une immunité inutile étant donné que personne n’ira gaspiller un événement pour le gérer…

Nos amis Targaryen reçoivent un nouveau dothraki en la personne d’une vieille mégère, la Dosh Khaleen, qui aura sûrement un usage immodéré dans tous les decks burn du monde. La pioche c’est la vie. Et Vaes Dothrak un lieu unique très cher, assez inutile (augmenter les prises intrigue en Targaryen c’est quand même pas la priorité, avouons-le), et même pas jouable en Maison des Rêves parce qu’il est limité. Difficile d’imaginer ce qu’il est passé par la tête des développeurs pour cette carte, qui est probablement la pire du chapitre.

On en arrive à l’Agenda signature de la mécanique du cycle, Aloof and Apart, censé favoriser les personnages chers en réduisant le coût du premier joué chaque tour. En contrepartie, vos gros thons gagnent Prisé 1 (pas cool), et ne peuvent pas être remontés dans votre main via vos effets/coûts. Ce drawback est là pour empêcher tous les abus avec Griseffroy notamment. Mais du coup, quel deck peut fonctionner avec cet agenda ? Aucun deck performant du moment ne dépend d’un grand nombre de personnages chers et ne peut se permettre de perturber sa courbe d’or et ses setups… Cela dit, pourquoi pas avec les anciens dragons ? Avec Daenerys pour qu’ils ne s’inclinent pas, on a un deck avec beaucoup de persos chers. Et la possibilité d’abuser de l’agenda pour jouer Embuscade dans les Plaines (ou Imbrûlé pour Daenerys) sans qu’ils remontent en main ensuite… A creuser peut-être. A voir aussi si le cycle apporte vraiment beaucoup de très bons personnages chers, mais pour l’instant le premier chapitre ne suffit pas.

Quant aux complots, Siege Preparations est ultra intéressant en ouverture pour les maisons souhaitant jouer leurs To Be ; notamment les Stark et les Greyjoy qui manquaient de complots Bataille jusqu’alors. Les autres maisons n’en auront pas un grand usage (mais quand même, 6 or pour démarrer c’est bien) a priori. Et le premier complot de la série des Castle, Naming the Heir, possède un effet incroyable, à jouer de préférence en mid-game à cause de ses statistiques faiblardes. Mais rechercher un perso cher (malheureusement non-Armée) et le mettre en jeu peut être game-changing tout en dissuadant l’adversaire de jouer son Valar Morghulis. Le problème est un peu le même que pour l’agenda Aloof and Apart, c’est-à-dire la difficulté de trouver le bon deckbuilding pour s’assurer que ce complot trouvera à coup sûr une cible. Cependant c’est très prometteur pour la suite de la série Castle !

Et voici quelques cartes commentées par le Champion de France en titre : Ecureuil.

1/ Knight of Flowers:

knightofflowers

Une nouvelle version d’un personnage emblématique de la famille Baratheon! La concurrence est rude quand on voit la première version! Celle-ci est très jouée dans la plupart des decks Baratheon et notamment chevalier. Alors essayons de voir si cette version peut supplanter l’ancienne ! La première version coûtait 3 et pouvait faire quatre défis tout seul et ceci avec le renom ; tant qu’il n’y avait pas de cartes ombres en jeu. La dernière version a également renom mais ne pourrait faire qu’un défi au mieux alors qu’elle coûte quatre soit un de plus…Il reste sa capacité et ses traits.
Sa capacité est très intéressante puisqu’elle permettra de sauver un personnage unique et donc très fort comme une Melisandre ou bien encore un Robert Baratheon. Que ce soit un complot type Valar Morghulis, en phase de défi ou de recrutement sur un événement adverse ou tout simplement sur une prise militaire ! Ça permet également de faire apparaître en mode surprise en pleine phase de défi un trois de force renom prêt à en découdre ! Un mix très puissant donc !
Rainbow Guard pourrait être intéressant dans l’avenir selon les cartes qui sortiront ; difficile de se prononcer dessus donc puisqu’à ce jour rien ne sert d’avoir ce trait… Le cycle sortira bien entendu des Rainbow Guard nous pourrons revenir sur cette utilité d’ici quelques temps.
Quant au trait Kingsguard, il est intéressant via Jaime Lannister neutre et Preston Greenfield ; qui combotera plus que bien avec ces deux dernières. La combinaison avec Preston Greenfield est des plus sympathiques puisque l’on pourra sauver un personnage unique par tour et protéger son Chevalier des Fleurs des complots adverses puisqu’il sera dans l’ombre grâce à Preston Greenfield… Au final ce nouveau Chevalier des Fleurs est des plus intéressants dans les jeux ombres, que ce soit avec Jaime Lannister ou bien encore preston greenfield ou non. Il est également intéressant pour sauver un personnage clef de la mort sur lequel on pourrait baser son jeu; je pense notamment à Melisandre. Sa simple existence peut faire douter de l’utilité de jouer un complot tel que Valar Morghulis dès qu’il y a une carte dans l’ombre… Bref il présente de nombreuses qualités. Il ne surpasse pas l’ancienne version sur l’aspect rush des pouvoirs qui est typique de la maison. En revanche dès que l’on orientera son deck un peu plus sur le long terme nul doute que ce nouveau chevalier des fleurs trouvera une ou deux places dans ce dernier.

8/ Ser Kevan Lannister

serkevanlannister

La version pauvre de Dale Seaworth ; un comble pour un personnage Lannister ! Ceci étant dit, c ‘est un sacré personnage qu’on nous présente ici ! Deux excellents traits, notamment celui de chevalier. Quid du rajout d’un personnage renfort naval pour l’agenda voile noire? Une douce utopie dirons certains, un rêve dirons les autres!
Il a surtout une capacité démente ! Elle permet de remonter un lieu neutre ou Lannister avec un coût de deux ou moins en jeu! Comme un Harrenhal ou bien encore une mine de la dent d’or que votre adversaire aura détruite. Cela fonctionne très bien avec une mer du couchant tout simplement également… On risque d’en voir au bas mot un dans la plupart des decks Lannister! Le seul soucis c ‘est qu’une fois mort on ne peut bouibouiter avec comme un Baratheon pourrait le faire…
Dans les faits, je le vois beaucoup plus joué par les Baratheons et surtout avec l’agenda 2/2/2. Il est chevalier pour See who is stronger, il remettra en jeu tous les lieux unique fournissant un d’influence (Tyrosh and co) des Harrenhals , des Mer Grelotte ou bien encore des Kingsroad Fiefdom ! Nul doute qu’il intégrera ce type de deck!
Un excellent nouveau personnage en somme.

11 / Prince’s Attendant

prince'sattendant

Typiquement le genre de personnage que j’adore ! Un excellent personnage pour la mise en place qui permet ensuite de creuser dans son deck afin de trouver une carte meilleure au vu de la situation de la table. Au pire ça sera un personnage pour absorber le défi militaire; au mieux une carte qui pour un d’or permet d’avancer dans son deck. Il sera surjoué dans tous les deck basés sur Ghaston Grey, il permettra de trouver plus vite un noble ou ce lieu. Dans les jeux basés sur Quentin Martell, il trouvera sa place pour « s’échanger » pour un unique ou un Quentin Martell en début de partie. Utile dans les jeux contrôles comme agressifs, on a la un tout nouveau personnage pas cher qu’on intégrera de manière quasi systématique dans ses decks.
Bref, un des meilleurs petites personnages sortis depuis longtemps en martell! Pour ma part, je risque d’en jouer trois dans tous mes decks Martell!

12/ Hota’s Axe

Hotahs Axe

Un attachement avec mise en place sans condition sur le personnage sur lequel on doit le mettre… Ça commence bien ! Reste à voir la capacité ! Celui-ci permet donc de caser l’icône d’un personnage et de le tuer derrière si il n’en a plus dès lors que le personnage attaché a gagné un défi que ce soit en attaque ou en défense ! Un excellent attachement qui relance la mécanique du cassage d’icône qui est emblématique de la maison ! On pourra rejouer les lieux et autres événements qui suppriment les icônes des personnages afin de les tuer derrière avec cette nouvelle carte ! En dehors des decks ayant un bon nombre de cartes cassant les icônes l’attachement me parait un poil trop cher pour son simple effet. Seul il est bon sans plus, en combinaison d’autres cartes il pourra être dévastateur.
Une carte avec un bon potentiel donc !

15/ Dosh Khaleen

doshkhaleen

Un dothraki coutant 2 avec deux icones dont celle d’intrigue mérite déjà qu’on s’y intéresse. Ne serait-ce que dans les decks dothraki on risque de le voir afin de compenser le manque d’intrigue que présente ce type de deck. Ah oui la carte a aussi un effet! Dès qu’un attachement quitte le jeu on peut redresser un lieu pour piocher une carte… Petite pensée à la carte emblématique de la maison targaryen: baiser de flammes!
On la verra peut-être en plus des decks dotraki dans les jeux abusant d’attachements avec Baiser de Flammes, Harpe de Rhaegar essentiellement, via Les Appartements de Daenerys. Son seul défaut, c’est qu’il ne soit pas allié pour incinérer ou bien recrutement. C ‘est assez léger!
Une carte avec un bon avenir et ouvrant de nouvelles possibilités sur les decks avec un bon nombre d’attachement! Une excellente nouveauté donc!

17/ Greenseer’s Raven

greenseeras raven

Un nouveau personnage neutre très intéressant pour tout un tas de raisons ! On trouvera une utilité à son trait corbeau via le classique duo Samwell Tarly/Un temps de corbeau pour piocher. Mais également pour contrer des complots cité ou bien encore fleuve, qui sont assez joués, grâce à sa capacité. On trouvera une utilité à son faible cout et à sa furtivité en pouvoir dans des maisons comme Martell qui manque d’agressivité dans ce type de défi le plus souvent.
En somme une carte qui trouvera surement sa place dans de nombreux decks pour sa polyvalence. On risque de voir régulièrement également le trio Oiseau charognard/Samwell Tarly et ce nouveau corbeau afin d’avoir une pioche assez stable via Samwell.

À propos Tygrou

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Lettres de Whitechapel – Cher Patron – extension

Sorti en 2011, les Lettres de Whitechapel permet à un joueur d’incarner le célèbre tueur ...

Watch Dragon ball super