Salut salut ! Aujourd’hui, on se retrouve pour parler du Chant noir d’Anthony Ryan, le tome 2 de la série Raven Blade parue chez Bragelonne.

La Horde d’Acier a déferlé sur le Royaume Vénérable en un raz-de-marée de flammes et de sang. Et voilà qu’à présent, l’homme qui la dirige – Kehlbrand, le seigneur de guerre qui s’estime l’égal d’un dieu – convoite les autres Royaumes Négociants. Personne n’est capable d’endiguer sa conquête.
Personne, hormis peut-être Vaelin Al Sorna.
Du moins s’il n’était pas en fuite et sa propre armée en déroute… Pire encore, la voix du sang dont il est à nouveau investi se révèle être un cadeau empoisonné, dont les harmonies noires tentent de l’entraîner sur une voie bien plus sombre qu’il n’aurait pu l’imaginer…

J’avais lu L’Appel du Loup sans avoir lu Blood Song et j’avais adoré. J’ai profité de l’année séparant le tome 1 et le tome 2 de Raven Blade pour lire la première trilogie et c’était une très bonne chose, car cela m’a permis de savourer encore plus Le Chant noir.

Dans ce tome, on suit principalement Vaelin et sa course contre la guerre. Il ne la fuit pas, mais essaie de l’anticiper pour mieux pouvoir combattre. Mais c’est également le récit de son combat contre son Don, qui le pousse dans ses retranchements. C’est vraiment un aspect du récit que j’ai aimé, car Vaelin est quand même un héros avec peu de défauts et là, c’est une vraie faille, qui vient de lui-même. L’antagoniste est toujours aussi cruel et insupportable, ce qui fait qu’on adore le détester. Enfin, un certain personnage révèle une autre facette de lui auquel je ne m’attendais pas et qui laisse présager des ennuis dans le futur.

La situation se complexifie au fur et à mesure du livre et on comprend des enjeux qui n’étaient pas forcément très compréhensibles dans le premier tome. On en découvre plus sur l’univers, notamment sur les Cantons Libres, qui ont un fonctionnement bien particulier. L’action est plus que présente. On retient son souffle, on espère que les héros ne se feront pas rattraper par la Horde d’Acier. Une fois rentré dedans, on est totalement embarqué par ce récit.

Bref vous l’aurez compris, on est sur un très bon tome 2 qui est dans la lignée du tome 1. Raven Blade serait apparemment une duologie, mais je ne peux pas croire qu’Anthony Ryan nous abandonne là, car il reste beaucoup trop d’événements non conclus. J’espère de tout cœur qu’il y aura une suite !

Chloé Cloison

Chloé Cloison

Tombée dans la lecture depuis toute petite, j’ai grandi au milieu de ces multiples univers. J’ai toujours eu un goût prononcé pour le fantastique et la fantasy, qui s’est développé au fil des années. Je me suis cependant ouverte sur d’autres styles, tels que la science-fiction et l’horreur. J’ai finalement fait de cet amour pour la langue mon métier en devenant traductrice. Et ça donne une bonne excuse pour rester vautrée pendant des heures sur un canapé/lit/fauteuil à dévorer un livre (et des cookies faits maison).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *