Entretien avec Théo, créateur du jeu 7Fallen – 1ere partie

7 Fallen est un JCC, jeu de cartes à collectionner, dont vous allez entendre parler sur eMaginarock. Et cela pour plusieurs raisons, mais la première d’entre elles est que je suis fan à la fois du concept mais également des mécaniques, des illustrations et de l’univers. Un ensemble foisonnant créé par Théo, qui s’est appuyé sur une équipe de choc pour nous proposer un JCC made in France particulièrement réussi. Je me devais donc de lui poser quelques questions ! Et comme il est bavard, eh bien on a même été obligé de couper le tout en deux, c’est dire ! Voici déjà la première partie, la seconde arrive très vite et comportera un petit spoiler !

Bonjour et merci de prendre ces quelques minutes pour répondre à mes questions. Peux-tu tout d’abord te présenter et nous expliquer comment tu en es venu à créer 7 Fallen ?

Salut, j’ai depuis toujours créé plein de choses, des BD, des disques en musique (5 albums à mon actif), des produits dans mon ancien job etc… et j’avais envie de créer un jeu cool. Je me suis donc mis à créer 7 Fallen le soir petit à petit, et quand j’ai obtenu un jeu suffisamment fun et peut-être un peu trop violent, j’ai lancé le jeu pour le tester.

Et justement tu dirais que c’est quoi 7 Fallen ?

7 Fallen c’est un jeu de cartes à collectionner français, entièrement fabriqué en France. C’est une aventure humaine de joueurs qui se rencontrent et qui créent tous ensemble un jeu que les joueurs attendaient ! Un jeu dans lequel tout est jouable, un jeu équilibré, qui offre un deckbuild de dingue et dans lequel le joueur est au cœur de l’action. Un jeu abordable niveau tarif et qui offre d’énormes possibilités. Un jeu où tout le monde a sa place et où tout le monde est le bienvenu. C’est aussi une communauté assez exceptionnelle, réunie autour d’un même but : faire de 7 Fallen un grand jeu à renommée internationale. C’est un pari complètement fou qui est en train de faire des émules, et qui s’étend de manière exponentielle.

Et enfin, c’est une volonté d’associer l’écologie à un projet d’entreprise. On plante des arbres chaque mois pour compenser notre carbone et on utilise au maximum des matériaux recyclés. Par exemple, on essaie de réduire les packagings inutiles.

Pourquoi un JCC et pas un JCE ?

Et pourquoi un JCE ? Cette question m’a toujours décontenancé et je pense que je ne la comprendrai jamais. En fait, je pense que j’ai simplement fait un JCC parce que j’en avais envie. Tout bêtement. Faut-il une raison d’ailleurs? Au début, on m’a traité de fou, plusieurs fois même! Qu’un JCE c’était mieux sans vraiment savoir pourquoi. Ok ! J’avoue tout ! J’assume cette folie ! Personnellement je trouve le JCC beaucoup plus sympa et il offre beaucoup plus de possibilités. Les joueurs peuvent échanger, collectionner au fur et à mesure, rêver à l’ouverture d’un booster. Mais aussi on peut jouer dans des formats que les JCE ne peuvent pas réellement proposer, comme le scellé ou le draft, qui sont de sacrées expériences ludiques !

7 Fallen est, sauf erreur, un jeu conçu en France, imprimé en France et en français. Tu n’aurais pas un côté un peu chauvin sur les bords ? (rires) Blague à part peux-tu nous expliquer ce qui a motivé ces choix ?

Alors chauvin, pas du tout. D’ailleurs ma langue préférée est l’anglais… (oui, je suis français !). J’adore l’idée d’un monde sans frontières où on vivrait tous ensemble dans la paix… ok, j’arrête là mes conneries, mais comme tu m’as lancé dessus…

C’est simple, j’ai beaucoup travaillé avec l’Asie dans mon précédent job et je n’ai vraiment aucun problème avec la Chine. En majorité, les gens s’en font tout un truc et diabolisent la Chine. Je ne dis pas que c’est un pays parfait, loin de là, mais ils ont une capacité de production incroyable et c’est extrêmement agréable de travailler avec eux. Ils ont le sens du service. Là, vous vous demandez où je veux en venir. J’en profite juste un peu pour dédramatiser. Un container venu de Chine par exemple, c’est beaucoup plus écologique qu’un camion qui livre des colis de Lyon à Marseille ; c’est très important de le savoir ! Faites un calcul de consommation de carbone ramené à un produit se trouvant dans un porte container comparé à un produit dans un camion, c’est édifiant!

Ce n’est donc pas la raison de mon choix de produire en France.

C’est super simple, je trouve quand même globalement que produire en France pour vendre en France, c’est juste logique. Et je veux donner du travail autour de chez moi. On ne peut pas dire que notre beau pays soit au top ces derniers temps. Donc j’amène ma petite pierre à l’édifice. C’est d’ailleurs un projet global. Si nous étions amenés à vendre 7 Fallen, disons aux USA, nous essaierons de produire aux USA. Nous avons déjà prévu de vendre en Australie, et nous avons déjà un fabricant prêt et disponible pour cela sur place.

C’est donc plus un choix de produire au plus près du consommateur, que de simplement produire en France.

Revenons sur ce qui fera l’objet du premier article sur ton jeu : l’application. D’où est venue l’idée de mettre en place une application pour apprendre les règles ? Et d’autres développements sont-ils prévus à partir de cette appli ?

Alors j’ai rapidement vu qu’un livre de 37 pages de règles était un obstacle pour beaucoup de joueurs. Je me suis employé à faire un livre de règles simplifiées et ça ne suffisait pas. On est en 2021, beaucoup de monde a un smartphone en poche ; c’est parti on fait un tuto ! À la base on me demandait souvent un tuto youtube, j’avais commencé un truc et je me suis arrêté rapidement, ça n’avait aucun sens selon moi, faudrait chercher sur youtube, plusieurs vidéo ou les visionner pendant de longues minutes, “subir” le truc. J’ai préféré rendre le joueur actif dans l’apprentissage des règles en créant l’app qui est interactive.

C’est un joueur de la communauté qui en a été le game designer, Ocirathaa (ce qui lui a permis au passage de faire un stage en entreprise plutôt cool…) et un ami a fait la partie dev.

Je voulais que l’entrée en matière soit originale, fun, pas prise de tête, simple, interactive. J’espère y être arrivé avec Obscura (un des personnages récurrent de l’univers de 7 Fallen) en instructrice. Cela vous met directement dans l’ambiance. Y’a pleins d’easter eggs dans cette app dont un dernier qui n’a toujours pas été trouvé (en lisant ça, des passionnés vont devenir fou !).

Comment s’est passée la création du jeu ? As-tu tout créé seul de toutes pièces ? Quel budget t’a été nécessaire pour te lancer ?

Au départ, si on parle de la BETA du jeu et du lore j’ai tout créé à 100% seul. Je faisais des parties avec un ami pour équilibrer à peu près l’ensemble, mais la volonté sur la BETA était un jeu très violent pas assez équilibré, il fallait littéralement s’auto-détruire pour sortir des cartes et achever l’autre..

Rapidement, j’ai malgré tout eu une centaine de joueurs sur cette même BETA et ces derniers ont été tellement incroyables. Ils m’ont tous aidé à améliorer les règles du jeu et la qualité du jeu dans son ensemble. Surtout Rémi Soulier (aka Oncle Shu) et Guerric Boigné (Ecureuil01) qui m’ont proposé de refaire tout l’équilibrage ! J’ai accepté alors que je ne les connaissais même pas ! Et on s’est mis à bosser de ouf pendant trois mois pour sortir ce qui allait être la première édition du jeu : La Guerre Des Royaumes.

Cela a été un grand succès ! Les joueurs nous ont suivi. Pour l’anecdote, tous les joueurs de la BETA ont reçu gratuitement l’équivalent de leur commande de BETA en première édition ! Ce qui me paraît normal au vu de l’aide qu’ils m’ont apportée.

Avec donc ces fameux Ecureuil01 et Oncle Shu, nous avons été rejoints par Guiver et Oilevir Dagriden. Le premier nous a beaucoup apporté pour rendre les règles carrées et il continue d’ailleurs ce travail de manière indépendante, accompagné d’Isidren. Ils sont tous les deux extérieurs à l’entreprise mais ils ont plus que toute ma confiance, merci à eux ! Le second, Oilevir, étant le chef d’orchestre de la relecture. On pourrait ne pas y croire, mais quelle tannée l’orthographe et ce que l’on appelle le wording ! Heureusement qu’il est là !

Comme vous pouvez le voir (ou le lire) ce  sont les joueurs qui ont permis que le jeu soit aussi cool désormais. J’avais amené un squelette potable, ils en ont fait un truc de ouf ! D’ailleurs notre slogan est : 7 Fallen par les joueurs, pour les joueurs.

Niveau budget j’ai commencé avec 7000 euros, et je n’ai depuis le début jamais eu besoin d’une banque ou autre, nous tournons en fonds propres en faisant attention, c’est pour cela que nous sommes à flux tendu sur les cartes et régulièrement en rupture car on se fait littéralement dévaliser à chaque fois !!!!

Où as-tu trouvé les idées pour ton bestiaire de personnages et de factions ?

J’ai puisé dans beaucoup d’inspirations qui datent de mon enfance et dans mes goûts, je sais que pour beaucoup c’est des fois un peu farfelu de mélanger des dragons, des pirates, des robots, des goules … mais si vous plongez le nez dans le lore c’est très cohérent. On sort un artbook dans lequel je donne pas mal d’informations sur mes inspirations, et j’y montre même des planches de BD de quand j’avais 15 ans ou des Anges se battaient déjà avec des magiciens, des morts vivants et des dragons !!

Les règles sont au début assez complexes à comprendre et au bout de 2-3 parties tout rentre. Quel esprit malade es-tu pour créer des choses aussi complexes ? (rires)

Alors ! Déjà je rejette la faute sur notre designer, Ecureuil01 ! C’est lui qui mange trop de noisettes, il doit y avoir quelque chose de pas clair dedans !

En réalité, tout rentre en une seule partie si on te montre ! Une initiation c’est le top du top ! Ce sera toujours meilleur, même meilleur que l’app. Je fais beaucoup d’initiations, j’en ai fait avec des joueurs qui n’avaient pas lu une ligne de règle, et en une partie ils ont compris direct.

La réelle “difficulté” de ce jeu c’est que toutes les cartes sont jouables ! Vous me direz.. mais ça c’est génial ! Oui, sauf que du coup tu as 600 cartes à considérer dans ton deck build… et chaque carte est importante. Le deckbuild est incroyable. Mais aucune crainte… on a des joueurs qui avec un starter amélioré ont réussi à gagner 2 rondes sur un tournoi de 64 joueurs, gavé d’Immortels (un circuit des meilleurs joueurs) et de gros joueurs du début. Les cartes ne sont qu’un outil ! C’est le joueur qui fera la différence.

A suivre très vite !

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

2 commentaires sur “Entretien avec Théo, créateur du jeu 7Fallen – 1ere partie

    1. Effectivement nous ne l’avons pas défini, mea culpa. Un JCE est un jeu de cartes évolutif où le joueur achète un paquet qui contient toutes les cartes en exemplaires suffisant pour jouer. Par exemple Game of Thrones ou Legend of the five rings chez Edge.
      Le JCC est un jeu de cartes à collectionner, c’est a dire que le joueur va ouvrir des boosters remplis aléatoirement de cartes de l’extension. Par exemple Magic ou encore Vampire La Mascarade.
      Est-ce que cela est plus clair ? :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *