Entretien avec Théo, créateur du jeu 7 Fallen – 2e partie

Vous l’attendiez avec une impatience non dissimulée tant Théo vous a tenu en haleine dans la première partie de son interview ? Eh bien voici la suite ! Et en prime un petit spoiler en fin d’interview qui devrait ravir les fans…

Lire ou relire la première partie de l’interview

Les illustrations des cartes et leur graphisme général est un des points forts de 7 Fallen. Comment as-tu conçu cet aspect de ton jeu ?

Nous travaillons au quotidien avec d’excellents artistes. On a beaucoup de chance de les avoir, c’est eux qui font que le monde de Sevenfall est cohérent et magnifique. Et vous n’avez encore rien vu !

De plus je suis infographiste de formation et de métier, et je suis également digital artist, j’ai beaucoup moins de talent que nos artistes, mais ça me permet d’avoir l’œil pour les belles illustrations et de pouvoir diriger les artistes plus facilement : on se comprend entre nous. Je m’occupe de l’aspect des cartes. Le template par exemple, autour de l’image. Mais aussi de l’environnement graphique (site internet, réseaux sociaux etc ..). J’ai à cœur de faire du beau, et je l’assume des fois au détriment du fonctionnel !

La dimension écologique est également une préoccupation importante avec notamment de l’impression verte pour les cartes, l’absence d’impression des règles disponibles via QRCode… D’où t’es venue cette préoccupation et n’était-ce pas trop compliqué à mettre en place pour tes joueurs ?

C’est quelque chose d’obligatoire de nos jours. Je ne comprends pas une nouvelle société en 2021 qui ne se préoccupe pas un minimum de son impact écologique. Vous constaterez si vous allez sur notre site ou discord ou autre, j’en parle très peu. Ce n’est pas un truc que je mets à tout bout de champ sur chacune de nos communications. Je ne veux pas faire du greenwashing. Je mène simplement mon combat, il est à disposition de ceux qui souhaitent le trouver et participer. Le minimum c’est de compenser notre carbone. Je fabrique = je compense. D’ailleurs notre imprimeur s’est également mis à compenser son carbone avec Reforest’action, une ONG qui plante des arbres partout dans le monde. Comme vous l’avez compris je produis en France donc je plante… en France (j’ai fais un peu de Belgique comme nous avons une grosse communauté en Belgique ! On aime nos amis Belges chez 7 Fallen, une bise à eux !

Un jeu compétitif commence à se mettre en place autour de 7 Fallen. Peux-tu nous en dire plus là-dessus ?

Une fois le jeu bien avancé, équilibré, de plus en plus beau, et attirant de plus en plus de monde, nous avons eu envie de donner des excuses supplémentaires pour jouer avec ces cartes! Nous avions mis en place quelques éléments pour structurer le jeu organisé, mais devant le travail que c’est (on ne s’en rend pas toujours compte), nous avons agrandi notre équipe avec l’arrivée de Harold Jean (aka Katagena) qui avait fait ses preuves dans d’autres jeux de manière bénévole. Forcément, quand on a quelqu’un d’expérimenté et surtout dédié à la tâche, tout s’accélère. Nous avons donc un système qui permet de rentrer petit à petit dans du compétitif, en organisant chez soi ou dans un bar ; car le compétitif, il doit rester distrayant et que tout joueur de tout niveau puisse participer, quelque soit la marche. C’est un jeu comme un autre, ne l’oublions pas. Puis au niveau supérieur nous avons les boutiques qui permettent un nombre de réunions important, sans quoi on aurait pas vraiment de raison d’exister. Et viennent ensuite les tournois à échelle régionale et le futur championnat de France qui eux sont directement organisé par notre équipe (on met tous la main à la pâte, même moi). Sans compter que nous avons mis en place un système d’Immortels, huit joueurs mis plus en avant pendant une saison. Ou encore, ceux que nous appelons les Archanges et les Inquisiteurs, des organisateurs d’événements et arbitres, bénévoles, qui propagent la bonne parole. On ne force personne, rassurez-vous. Je le disais : un jeu par les joueurs pour les joueurs.

Le jeu est désormais bien développé avec plusieurs extensions. Peux-tu nous en dire plus sur son  avenir ? Je ne serais pas contre 2-3 spoilers et les lecteurs non plus !

Ah, toi t’as entendu dire que je suis le roi du spoiler et que j’ai beaucoup de mal à m’empêcher de spoiler des choses ! J’aime spoiler. Je suis impatient car tout est trop cool, et ça me brûle de pas vous le montrer.

Déjà à tous ceux qui m’ont dit : ce jeu ne tiendra pas 6 mois. Voilà ça fait un an, des milliers de joueurs, trois extensions déjà. Arrêtez de bouder et venez donc vous éclater avec nous ! La bagarre !! D’ailleurs, il y a souvent des frileux à cause de Malkyrs, un jeu français, qui avait été innovant à l’époque mais s’était hélas pour eux, arrêté aussi sec. Nous ne sommes pas eux. Et en plus d’être toujours là, nous avons encore plein de projets pour l’avenir, nous savons où nous allons. Je pense que la comparaison est assez ridicule : il fallait que ça sorte.

Alors un spoiler ! Hum, ok.

On bosse sur une mini extension qui sortira sous la forme probablement d’un booster de 20 cartes à Noël. Dedans il y aura de quoi vraiment s’amuser en Scellé et Draft dès Février avec une divinité qui permet de jouer plusieurs royaumes (exclusivement réservé au Scellé et draft). Et une Divinité, Archange, Temple, Adorateurs qui permettront de jouer 100% Pureté Céleste le royaume neutre.

Alors en exclusivité la première image spoilée de cette mini extension :

On me dit dans l’oreillette que tu es également musicien, notamment métal. Une autre facette de ta personnalité ?

Ah !! Ça a fuité !!!

Toute ma jeunesse. J’ai en effet eu un groupe de Thrash Death Métal, In Arkadia (qui tourne encore en version Deathcore), c’était environ 8 ans de ma vie. Et maintenant je suis chanteur et guitariste d’un groupe de Rock Alternatif : Cloudfalls. Il y a des albums sur Spotify et sur toutes les plateformes.

Que penses-tu du lien entre musique métal et imaginaire, notamment ludique ?

Je ne me suis jamais posé la question concernant le ludique, mais je pense que le métal a tellement de sous-genres que nous sommes partout, dans quasiment tous les blockbusters va y avoir un bout de musique métal ou rock car c’est entraînant. Évidemment on a des Blind Guardian qui ont poussé le truc à fond avec Tolkien. Et je pense qu’énormément de groupes s’inspirent de la culture Geek et ludique.

Quel groupe de métal s’adapte le mieux à ton jeu ? Quelle serait la BO de 7 Fallen ?

Hum. Très bonne question. J’ai moi-même fourni aux joueurs des sons que j’ai composé de Cloudfalls en version Orchestral. Ils peuvent les utiliser gratuitement notamment quand ils font des vidéos sur YouTube ou autre

La BO de 7 Fallen, je kifferais Nightwish car ce serait épique de ouf et depuis qu’il y a Floor au chant, j’adore. Malheureusement Alexi Lahio nous a quitté au début de l’année, une énorme perte pour moi qui ai appris à jouer de la gratte avec ses chansons. Forcément, si je devais demander à un groupe de faire une BO pour 7 Fallen en mode métal vénère ce serait Children Of Bodom.

Mais ce qui collera le mieux à l’ambiance c’est du Hans Zimmer ou Klaus Badelt ou John Williams.

Si tu devais sauver uniquement quatre jeux dans ta vie, lesquels seraient-ils?

Si je dois sauver 4 jeux ?? Tu es dur avec moi, là ! Tu ne précises pas quel type de jeu donc… Final Fantasy 7, les Zeldas du début, Secret of mana, et en quatrième, c’est très dur de choisir mais : la coinche (j’ai hésité avec les tarots).

Merci pour tes réponses et à bientôt au détour d’un salon ou bien d’une table de jeu !

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Un commentaire sur “Entretien avec Théo, créateur du jeu 7 Fallen – 2e partie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *