The night flight orchestra – la Machine du Moulin rouge – 08/03/2020

Retour quelques semaines en arrière, avant que l’on doive rester cloîtrés, lorsque nous avions tous des perspectives de concerts même si on commençait à s’interroger sur leur maintien.

C’était le 8 mars et The Night Flight Orchestra faisait escale à La Machine du Moulin Rouge.

Un concert aux mille couleurs

Menés par leur charismatique et délirant capitaine Björn Strid, la formation atypique de rock aérien nous a emmenés bien au dessus de la grisaille parisienne.

 

Pendant plus d’une heure de show coloré et pailleté The Night Flight Orchestra nous a défendu son dernier album en date, Aeromantic, non sans saupoudrer la setlist de morceaux plus classiques. 

Il y a beaucoup à dire sur le jeu de scène du groupe que j’avais découvert au dernier Motocultor.  Je résumerais ça en disant qu’ils mettent les petits plats dans les grands pour créer une ambiance de première classe. Old school où le déjanté prend le pas sur la sobriété. Que ce soit dans les uniformes d’hôtesses de l’air dorés des choristes ou l’ensemble de pilote ailé de Björn qui se retrouvera plus tard affublé d’une cape, le sens du détail y est pour beaucoup d’auto dérision mais avec un sérieux scénique incarné par Sharlee d’Angelo et David Andersson, tous deux excellents ce soir là.

 

Niveau lumières on aurait pu être un soir de concert de prog. Les spots bleus et violets envahissent la Machine du Moulin Rouge. Sauf qu’à la différence d’un concert de prog le public s’amuse comme des petits fous, faisant même une chenille à un moment. Une ambiance unique, vous dis-je !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après 14 morceaux dont un engouement collectif sur Satellite, nous avons eu le droit à un rappel de 3 morceaux supplémentaires ! Un bonheur prolongé donc.

Douche froide en sortant, pendant la soirée la limitation des événements à 1000 personnes a été annoncée. On connaît la suite et pour moi The Night Flight Orchestra aura été le dernier concert avant le confinement. Oui, mais quel concert !

Merci à Garmonbozia pour l’organisation et l’accréditation, et bon courage à eux par les temps qui courent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *