The Ghost Of Orion – My Dying Bride

Les anglais de My Dying Bride sont de retour avec un treizième album studio, trente ans après leur fondation. Véritables maîtres du Doom, ils vont nous mettre avec ce The Ghost Of Orion une grande claque devant la maîtrise de leur musique. Il est plus que temps de nous plonger dans leur univers sombre à souhaits !

Your Broken Shore est le premier des huit morceaux composant cet album. Des guitares puissantes et mélodiques nous envoient directement leur son dans les oreilles. Puis le rythme se ralentit et on entend la voix d’Aaron Stainthorpe, lancinante et impeccable nous raconter son histoire. Il se dégage une majesté indéniable de la musique de ce groupe, c’est assez impressionnant. To Outlive The Gods qui vient ensuite reste dans la même veine : une musique prenante, triste mais surtout puissante. Le violon vient ajouter à l’émotion qui se dégage de la musique du groupe et on sent que malgré trente ans de carrière, ils n’en ont pas fini… Tired Of Tears se fait plus imposant musicalement, plus massif, le son du violon venant simplement ajouter son sel à celui des guitares. Une nouvelle fois la mélancolie est la clef et on se retrouve pris dans la magnifique tourmente musicale qui nous est proposée. The Solace fait intervenir une voix féminine et cela surprend de prime abord. Puis on se rend vite compte que cette adjonction vocale ajoute à l’ambiance voulue par le groupe. Le duo guitare et chant clair féminin marche parfaitement. Une piste très clairement étonnante au cœur de cet album, presque lumineuse au milieu de tant de mélancolie, mais cela fonctionne merveilleusement.

On continue avec The Long Black Land, et l’on revient aux classiques : guitare lente, ambiance ténébreuse. L’ensemble de la piste est un bon modèle de ce que doit être le Doom : intense, majestueux, technique. Et c’est exactement ce que My Dying Bride nous propose ici. On passe ensuite au morceau éponyme, et pour moi le plus surprenant : The Ghost Of Orion. Une guitare entêtante, des murmures vocaux en fond, et rien de plus. L’ambiance est là et cela suffit. The Old Earth, piste de plus de dix minutes (!), est selon moi la plus aboutie de l’album. Une musique qui vous embarque à chaque seconde, un voyage au pays des ténèbres emplie d’une grandeur impressionnante. Il y a tellement de choses dans cette chanson que je ne sais pas quoi écrire de plus, c’est dire ! Juste, écoutez-la… Et on termine sur une ambiance d’église avec Your Woven Shore qui vient clore ce nouveau chapitre musical de My Dying Bride. Une nouvelle page se tourne pour nous, avant de remettre l’album depuis le début !

Les fans de My Dying Bride seront ravis : le groupe est encore et toujours à son meilleur niveau. Proposant une musique à la fois technique, immersive, émouvante et majestueuse. The Ghost Of Orion est ma grosse claque Doom de ce début d’année…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *