Soulmates – Scarlean

Groupe d’Avignon proposant un metal alternatif de qualité, Scarlean nous propose leur second album après le succès de leur première production. Une galette plus mature, plus prenante, avec un véritable talent derrière. Bref, tout pour me séduire !

Le groupe ouvre avec Next To The Maker, batterie impeccablement rythmée, guitares qui viennent de poser dessus, et la voix d’Alex vient de poser dessus avec un groove vraiment particulier. Ça passe terriblement bien dans les oreilles, particulièrement sur le refrain. Haters se fait plus lente, presque sensuelle dans ses rythmes, alors que la guitare apporte une gravité du plus bel effet. Une ballade metal intense comme je les aime… Wasting My Time débute de manière plus étrange, avec une rythmique de guitare qui fonctionne bien, une batterie omniprésente et une voix au timbre surprenant. L’intensité du refrain marche en tous cas parfaitement. Trois pistes et trois succès pour le moment. Perfect Demon vient à son tour nous mettre des accords de guitare étranges dans les oreilles. La voix d’Alex vient se poser avec simplicité par-dessus. Une introduction toute en douceur, avant que le refrain ne se fasse plus intense et que les instruments ne viennent s’ajouter petit à petit. Juste totalement in love de ce morceau. Étonnamment on a droit à une reprise de Black ensuite avec Wonderful Life. Sans trop s’éloigner de l’originale, le groupe propose toutefois une version plus sombre, plus prenante et le mélange des deux voix passe terriblement bien de bout en bout. L’une des meilleures reprises que j’ai entendue depuis longtemps ! Et devinez qui assure la voix féminine ? Personne d’autre que Anneke Van Giersbergen s’il vous plait… Treat Me Bad revient à des choses plus metal avec de nouveau ce combo d’instruments parfaitement maîtrisés et une rage parfaitement maîtrisée au chant.

You Will Never Know propose de nouveau une ballade, enfin c’est ce que l’on pense sur l’introduction avant que tout ne s’emballe de nouveau. Tout en gardant un côté doux cette chanson démontre une nouvelle fois les qualités de composition du groupe. Our World Will Surely Stop vient ajouter un peu de groove sur des guitares impeccables et une batterie qui alterne les changements de rythme avec réussite. Pour le moment ce Soulmates est un sans fautes. S’ensuit A Lie To Remember, qui reste dans la veine de ce que le groupe à proposé avant : du bon son, un groove particulier et une intensité dans chaque seconde. Ego et The Smell Of Blood concluent l’album. Ego se fait plus rapide, plus rageur, tout en gardant un côté groovy, tandis que The Smell Of Blood nous propose un son plus aérien avec de nouveau une voix féminine qui vient en contrepoint de manière parfaite.

Intensité est le terme qui pour moi va le mieux définir la musique de Scarlean. Chaque seconde est prenante, les musiciens comme le chanteur sont extrêmement talentueux, les collaborations proposées ajoutent encore un petit quelque chose. Soulmates a été pour moi une très grande découverte et si vous avez la possibilité de l’écouter, ne vous en privez clairement pas ! En tous cas on réentendra parler de Scarlean, c’est certain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *