Tous des Monstres – V-Wars T2 – Marco Turini, Alan Robinson & Jonathan Maberry

On replonge dans l’univers de V-Wars, avec le second tome des aventures du Docteur Swann au coeur de la guerre entre Bloods et Beats, vampires et humains, le tout publié par Graph Zeppelin. Comme sur le premier opus il faut tout d’abord préciser que la qualité de réalisation par l’éditeur est impeccable. Tant la maquette que l’impression sont réussies et donc bravo. Mais une fois cela dit, il est plus que temps de retourner au cœur de cette guerre fratricide avec un tome annonçant directement la couleur : Tous des monstres.

Le V-8, escouade de choc créée pour mener une guerre féroce contre les vampires, est envoyé en mission. Alors qu’elle remonte, avec le docteur Luther Swann, la piste d’un petit groupe de Beats, elle pénètre dans un ancien réseau minier servant de base scientifique. L’exploration du réseau de caves connecté à la station va leur réserver une surprise de taille.

On retrouve donc le Docteur Swann, qui continue à aider l’escadron V-8 dans sa lutte contre la menace vampire, tout en développant des affinités auprès d’autres camps. Mais le véritable intérêt de ce second tome est de découvrir qu’au final ce ne sont vraiment pas ceux qui ont des crocs qui sont les monstres ici. Mais je ne vais pas en dire plus pour ne pas trop en dévoiler du scénario global, mais en tous cas ils sont su me surprendre.

Les personnages, tout comme dans le premier tome, sont très réussis. Notamment certains membres de V-8 qui apparaissent sous un jour totalement inédit et surprenant. Personnellement j’ai adoré que la galerie de protagonistes s’étoffe et propose d’autres profils que ceux auxquels nous sommes habitués, qu’ils évoluent au fil des évènements. Cela est vraiment bien et colle parfaitement à ce qui est attendu de leur part. Le dessin ici proposé est toujours aussi qualitatif, avec des couleurs et une action juste impeccables.

Ce second opus de V-Wars est tout aussi délicieux que le premier et l’univers ne fait que s’étoffer et gagner en profondeur, pour notre plus grand plaisir. Graph Zeppelin a clairement signé un coup de maître en publiant cette série ! Et effectivement au vu de ce tome, nous sommes Tous des Monstres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *