Helmet – La Boule Noire – Paris – 01/10/2019

HELMET a démarré sa tournée européenne le 3 Septembre à Prague, République Tchèque et finira le 10 Octobre à Londres.

Bien que HELMET se soit dissous en 1997, Hamilton le frontman a relancé le groupe en 2004, et le groupe a continué à tourner et à enregistrer.

Même si son groupe était absent des projecteurs, HELMET continua d’exercer une influence considérable sur plusieurs générations de groupes. Leurs chansons ont fortement influencé des groupes tels que CHEVELLE, DEFTONES , FAITH NO MORE , PIG DESTROYER et SOULFLY, pour ne citer qu’eux.

Ce soir ça se passe à La Boule Noire à Paris. On fête la 30ème année, sur 30 chansons et 30 villes. Et oui 30 ans de carrière ça se fête entre pur fan des débuts. Je suis même étonné que cela se fasse dans une aussi petite salle que la Boule Noire pour un groupe de cette carrure.

HELMET a décidé de ne pas avoir de première partie pour cette tournée, et c’est tant mieux. Les 30 chansons, couvrant tous leurs albums des trois dernières décennies. HELMET sur scène c’est sans fioriture, on est là pour le rock à l’état pur, pas de faux-semblant ni de costume de scène et encore moins de déco. J’ai envie de vous dire que ce groupe me rappelle pourquoi j’aime le rock, ce rock authentique qui ne surf ni sur la mode, ni sur les apparences et encore moins à la recherche du buzz. Ça plaît ou pas à vous de voir.

Sans un mot depuis leur entrée en scène et après quelques dizaines de chansons, Page s’adresse enfin à nous. Avec un français assez approximatif mais assez clair pour qu’on lui réponde. Sachant que le concert va approcher les 2 heures, je comprends aisément leurs réserves du début du show. C’est seulement après les 10 premières chansons que l’énergie du groupe se déploie à pleine puissance. Après 30 ans de carrière, je dois avouer que l’envie est toujours présente, franchement, c’est carré de chez carré.

En plein milieu du concert, Page nous a concocter un petit intermède jazzy, un peu incongru de la part d’HELMET, ça sort vraiment de l’ordinaire. Mais c’est pour mieux reprendre les riffs bien lourd et hypnotique juste après.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

HELMET prouve ce soir qu’ils ont ce qu’il faut là où il faut pour nous percer les tympans. Ils nous ont injecté une bonne dose de rock dans les veines et je dois dire que c’est la meilleure drogue au monde.

Un grand merci à Cartel Concerts et à La Boule Noire pour cette superbe soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *