Accueil / Reports / Concerts / Far away (release party) + Onlap + these·titans·were·silent- Le Zèbre de Belleville – 09/02/2019
Bannière Institut de la Musique

Far away (release party) + Onlap + these·titans·were·silent- Le Zèbre de Belleville – 09/02/2019

Tout juste arrivée devant le Zèbre de Belleville à l’heure supposée du concert 19h45, la foule est toujours présente devant la porte d’entrée. En effet, il y a un petit souci technique qui empêche les artistes de commencer. Une heure plus tard, nous rentrons enfin tous dans la salle et le show commence tout de suite avec le premier groupe nommé these·titans·were·silent.

le set débute avec leur premier single, like tower-crown’d giants striding fast, morceau qui a été diffusé sur leur bandcamp peu avant le concert. Nous apprenons aussi que leur premier album est en cours d’écriture.

Joachim au chant, nous emmène directement avec lui, très communicatif et proche du public. Il n’hésite pas à monter sur les retours devant lui et à chanter une fois en plein milieu de la fosse. Il est accompagné par deux guitaristes, un bassiste et un batteur. Dès le début, le batteur enlève sa chemise et monte sur son matos, les guitaristes envoient des bons riffs et le bassiste fait groover le son, sous la voix puissante de Joachim.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après 45 minutes de set et seulement 10 minutes de changement de plateau, c’est au tour de Onlap de passer sur scène. Avec la même configuration musicale que le premier groupe, nous sommes plutôt sur du rock alternatif. Après quelques chansons, le chanteur nous confie qu’il couve un rhume et que c’est compliqué pour sa voix ce soir. Personnellement, je pense que personne ne l’a remarqué, c’était puissant, juste et rythmé ! Les deux guitaristes nous offrent de belles harmoniques, tandis que le batteur est d’une précision extrême. Il y a une valeur ajoutée par le lancement de samples avec un pad géré entièrement par le percussionniste. La mise en scène est belle et travaillée, c’est énergique, les influences musicales font penser à Daughtry ou bien Nikelback. Bon moment avec un public réceptif. Fin du set à 22h30 et place au groupe tant attendu de la soirée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après une demi-heure d’attente et quelques soucis techniques avec un micro récalcitrant, Far Away entre scène sur fond sonore et images de nature projetées sur grand écran. Le public se resserre, le Zèbre de Belleville est maintenant bien complet 

Au chant, Flo Lemmonier, joue avec deux micros à effets pour faire varier sa voix. La scène est décorée avec de petits drapeaux de toutes les couleurs. Ça sent l’Amérique Latine sur fond de post-rock imbibée d’une voix rock-metal. Ils nous présentent ce soir leur premier album Viaje sortie ce mois-ci. Les titres s’enchaînent et tout est parfaitement calibré entre le son, l’image et leurs jeux de scène. Le groupe est engagé pour la sauvegarde de l’environnement. Les images diffusées derrière eux aident à transmettre un message fort percutant. Leur performance était sublime et maîtrisée. Je vous recommande d’aller écouter l’album de Far Away, disponible sur leur site.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’était une belle soirée au Zèbre de Belleville sur fond de diversités musicales. Le public enjoué est venu en nombre puisque la salle a affiché complet !

Eldricht Tales

A propos de Elodie Roy

La photo est venue par la passion des concerts et un job d'été dans un laboratoire argentique. J'ai vite su que j'aimerais me balader dans les concerts avec mon reflex et combiner ces deux passions. La lumière des projecteurs, les jeux de scène sont hypnotisants, alors je décide de suivre quelques groupes de rock émergeant en live. Au fil du temps et surtout en 2018, je commence à prendre au sérieux cette passion et à y consacrer beaucoup de temps. C'est en décembre, pendant un showcase que je croise la route d'un des membres d'Emaginarock et que tout commence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *