Screaming Murder Death From Above – Live In Aalborg – Raven

Enregistré à l’insu du groupe, cet enregistrement capté lors du concert à Aalborg, au Danemark (fin Novembre 2017), démontre une fois de plus que le Heavy Metal 80’s n’a pas dit son dernier mot…

C’est donc sur un petit solo guitare pas piqué des hannetons que le groupe envoie son Heavy Metal classique mais efficace. Destroy all monsters, comme son nom l’indique, propose des rythmiques destructives. Ni plus, ni moins. La compo monte crescendo et le public a l’air de suivre la montée endiablée du trio germanique.
Hell Patrol est bien plus énervé mas ça ne gâche pas la suite des évènements, bien au contraire. La basse est bien présente mais ne grignote pas pour autant les autres instruments. La démonstration des vocalises aiguës de John Gallagher (bassiste-chanteur) en fin de morceau donne une idée de quel type de prestation on a à faire ici : clairement du 100% Classic Heavy à 300km/heure ! Ça speed, ça scream et ça balance ses cheveux dans tous les sens. Du moins c’est ce qu’on pourrait imaginer à l’écoute de All for one. En fait c’est un peu ce délire là tout le temps du set, à priori et c’est plutôt pas mal. Je ne sais pas comment le public a vécu ce live mais ils ont dû ressortir de là avec un rdv chez le kiné pour remettre leurs cervicales en place !

Les titres Hung Drawn and Quartered et Rock until you drop débutent également sur les chapeaux de roue. Je ne sais d’ailleurs pas d’où vient cette expression mais notez que c’est rare de voir des roues porter des chapeaux quand même. C’était juste une petite boutade pour voir si vous suivez. C’est pour mes statistiques…

Me voilà donc à la moitié de l’album. Oui déjà. 11 titres ça passe vite. Le sixième titre est tout aussi puissant et la batterie en prend pour son grade. Les toms n’ont qu’à bien se tenir ! Et ils ont l’air de bien tenir en effet, parce que ce n’est pas encore fini pour eux. Mike Heller s’est manifestement accordé avec Mark Gallagher (guitariste) pour une composition vraiment bien fichue. Je pense que ce solo au nom imprononçable est celui qui ressort le plus de ce live, à mon sens. A.A.N.S.M.M.G.N. , aussi technique que beau, mérite clairement sa place dans cette prestation.
Retour aux sources avec Tank Treads qui tabasse bien dès le début avec des rythmiques qui volent en éclats, rehaussées par une ligne de chant maitrisée.

Comme l’indique ce huitième morceau, justement intitulé Faster Than the Speed of Light, tout va bien plus vite que la lumière ici et c’est peu dire. Tout ça me fait vraiment penser à Iron Kingdom, ce groupe de jeunes canadiens que j’ai découvert il y a  quelques années. Les derniers titres de cet album live sonnent très clairement comme un appel à ce bon vieux Heavy Old School que nous aimons tant. On and On, Break the Chain  et Crash Bang Wallop sont dynamiques, riches en riffs électrisants et ne laissent aucun doute sur le fait que ce style musical n’est vraiment pas encore à la fin de sa vie. Je n’étais pas non plus présente à ce concert, mais je ressens que des bonnes vibrations depuis le début.

Screaming Murder Death From Above – Live in Aalborg est un réel hommage pour les plus fans d’entre vous ou simplement amateurs fous de cette musique énergique et vivante, qui s’impose au fil des générations de « hardos », depuis au moins six décennies !

RAVEN
Screaming Murder Death From Above – Live in Aalborg
Steamhammer
2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *