7E Mer Seconde Édition – Héros & Scélérats

Couverture Héros & Scélérats

Ce supplément pour  7ème Mer traduit et publié par Agate propose une galerie de personnages qui peupleront le monde de Théah et quelques règles additionnelles.

Couverture Héros & Scélérats

Passés l’introduction, les remerciement et les crédits, la table des matières dévoile le contenu : une rapide introduction sur le combat fondamental qui sépare les gentils et les méchant : le bien et le mal. Puis sur quasi 200 pages, 40 héros et 40 scélérats sont détaillés. L’ouvrage se termine de courtes annexes qui contiennent un Index ! Outil précieux dans cette énumération de personnages.

Disons le toute de suite, les rappels sur ce qui fonde un héros ou un scélérat peuvent paraître déjà vu, ou redondants avec le livre de base mais il est toujours utile (pour ne pas dire nécessaire) de bien faire comprendre à vos joueurs qu’ils sont l’espoir de Théah et pas de la vermine de coupe gorge ! Il est tout à fait possible de jouer la rédemption d’un ancien criminel, mais le joueur interprétera un héros. Et d’ailleurs, certains personnages penseront peut-être que toute personne même la plus malfaisante peut être rachetée et ramener du « bon » coté…

Les héros et les scélérats sont classés en 5 catégories qui se font miroir et qui correspondent à une des 5 caractéristiques du jeu. Cela indique leur manière d’agir et conditionne donc leurs actions.

Ainsi on identifie 5 couples qui peuvent êtres résumés ainsi :

  • Indomptables / Sanguinaires : combatifs et audacieux ;
  • Virtuoses / Caméléons : discrétion et adaptation ;
  • Stratèges / Conspirateurs : réfléchis et méticuleux ;
  • Braves / Fléaux : volontaires et obstinés ;
  • Filous / Déments : originaux, plein de ressources et imprévisibles.

La partie sur les héros commence par une rapide description de ce qui est attendu du héros puis continue sur la manière de les interpréter mais surtout comment les inscrire dans le monde via les liens avec les autres héros et leurs histoires et par leurs implications dans l’histoire jouée.

Des conseils pour le meneur terminent cette introduction. On est dans le classique.

La structure de chaque partie est la même : présentation de la catégorie, attribut principal, point de vue sur les opposants, comment interpréter un héros de ce type et comment le créer. Outre la cohérence de l’ouvrage assurée par cette structure et c’est bien pratique mais l’intérêt principal vient des histoires de chaque protagoniste, mais surtout de leurs objectifs qui en découlent sont autant de manière de peupler le monde par des interactions avec les personnages.

Les héros décrits sont variés, leurs histoires plus ou moins classiques, mais ils font l’affaire et devraient vous permettre de proposer à vos joueurs des rencontres hautes en couleurs pour leurs alter-egos.

La partie sur les scélérats s’adresse uniquement au meneur de jeu, des conseils pour les interpréter (et pour ne pas en faire SON personnage invincible au cas où il serait nécessaire de le rappeler) et des règles sur les machinations que ces tristes sires essaient de déployer pour atteindre leurs objectifs.

4 pages décrivant un duel terminent cette partie puis le catalogue de méchants commence…

Contrairement aux héros où la fiche de personnage est proposée avant l’histoire, ici c’est l’historique qui est présenté en premier, il se poursuit par les machinations possibles (progressives 1/3/5) puis vient la fiche avec les scores (Puissance/Influence/Malfaisance) et les données techniques (dont la dernière avant les conseils d’interprétation, qui est un véritable moteur de scénario).

Certains sont de purs malfaisants, d’autres des pauvres bougres qui ont basculé suite à des mauvais traitement, des fragilités ou ont dépassé les limites moralement acceptables pour survivre, mais tous sont dangereux et seront une rude opposition à proposer à vos héros.

Si vous êtes meneur sur 7ème Mer, ce livre me semble très intéressant en terme d’antagonistes ou de héros qui rendront votre Théah vivante et riche en interactions pour vos joueurs.

Et de manière plus subjective, la maquette est claire mais immersive, les illustrations hétérogènes sont tout à fait à mon goût et me semble au dessus de la production moyenne actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *