Monuments + Vola + Kadinja + Atlas – O’Sullivan Backstage – 30/10/2018

C’est par une froide soirée parisienne que je rejoins le O’Sullivan Backstage pour une soirée concert organisée par Alternative Live et placée sous le signe des riffs de guitare aiguisés. Monuments est en ville et ne compte pas rigoler ! Je me fasse donc devant la salle avec un public venu nombreux pour l’occasion puisque la date affiche complet, rien de moins !

Atlas ouvre les hostilités et je ne savais pas qu’ils jouaient ce soir… oui des fois on est pas doués. Tombé amoureux de leur dernier album je dois dire que les entendre en live fut un sacré plaisir. Le quintet de northcore à rendu heureux la salle déjà bien pleine du Backstage sans aucune difficulté et cela pour notre plus grand plaisir ! Entre nouveautés et morceaux plus anciens ils ont su séduire avec un talent impressionnant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est ensuite au tour de Kadinja d’entrer en scène. Groupe de djent bien connu du public français on sent que dès leur montée sur scène le public est acquis à la cause de leur musique. Ce n’est pas forcément ma came mais je dois reconnaître qu’ils gèrent parfaitement leur show de bout en bout, avec un entrain communicatif. Premier morceau, premier pogo au milieu d’une foule devenue de plus en plus compacte au fil des minutes. Un très bon set qui continue une soirée franchement forte en bon son.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Suite de la soirée avec cette fois Vola et son metal progressif qui viennent toucher les planches du Backstage. Le public est conquis en seulement quelques riffs et les têtes se penchent au rythme de la musique des danois. C’est aérien, agréable à écouter et ça joue juste. Le set est carré et les musiciens prennent visiblement un grand plaisir à être là. 45 minutes de plaisir avec le son de ce groupe tandis que la chaleur dans la salle blindée devenait de plus en plus intense avant l’arrivée de la tête d’affiche de la soirée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et c’est donc ensuite à Monuments d’entrer sur la scène proprement surchauffée afin de finir de carboniser le public avec son metal prog bien senti. Les anglais ne sont  pas venus pour cueillir des pâquerettes et on le sent bien sur chaque morceau qui envoie du bois comme il faut. Le public est ravi, ça pogote, ça encourage le groupe à tue-tête. L’ambiance est réellement montée d’un cran avec cet ultime show de la soirée et c’est franchement impressionnant à voir et à entendre. On voit même apparaître le premier slam, alors que pourtant le plafond de la salle n’est vraiment pas haut… Le set est presque trop court et le groupe quitte la scène comme à regret, tout comme moi quand je quitte la salle.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette soirée fut clairement forte en émotions musicales et comme d’habitude l’organisation a été extrêmement carrée de bout en bout. Mon seul regret est que le Backstage m’a semblé un poil petit pour accueillir cette affiche mais au final cela fait toujours plaisir de voir un orga de concert faire un sold out ! En tous cas merci Alternative Live pour cette belle date…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *