Transitions – Ann Leckie

Bonjour ! On se retrouve pour parler de Transitions, un livre d’Ann Leckie paru aux éditions Nouveaux Millénaires. Il prend place dans le même univers que les chroniques du Radch.

Créé pour devenir Traducteur presger, Qven fait la fierté des siens. Son existence a toujours eu un objectif précis : il doit apprendre les coutumes humaines pour servir un jour d’intermédiaire entre les dangereux Presgers et les humains. Mais son rêve est tout autre, et son seul espoir est la rébellion. Tandis que Qven lutte pour sa survie, son chemin va croiser celui d’Enae, diplomate en charge d’une mission irréalisable, et de Reet, en quête de ses origines. Réunis lors d’un conclave interespèces, leurs décisions pourraient remettre en cause le traité fragile entre humains et Presgers, et déclencher la plus terrible des guerres.

Quel plaisir de replonger dans cet univers ! La trilogie des chroniques du Radch m’avait beaucoup plue, j’étais donc ravie d’en savoir un peu plus sur les différents peuples et les différentes planètes. Si les Presgers étaient seulement rapidement évoqués dans les chroniques, on en apprend un peu plus ici, notamment sur les Traducteurs. Il s’agit quand même des Grands Méchants, ceux qui ont la capacité d’éradiquer l’espèce humaine ! Néanmoins, rassurez-vous, ils restent tout de même bien mystérieux et s’il y a d’autres livres, j’espère qu’Ann Leckie nous donnera un peu plus d’informations sur ce peuple particulier.

Le rythme est très tranquille, l’autrice prend le temps de poser son cadre et de nous présenter ses personnages. Si cela aurait pu être lassant au bout d’un moment, elle choisit le bon moment pour que tout s’accélère et que l’intrigue prenne de l’ampleur.

Le sujet principal de ce roman est l’auto-détermination. Qui décide ce que nous sommes ? C’est un sujet d’actualité et je trouve qu’il est traité avec brio. Loin de donner une leçon de morale, Ann Leckie montre en toute finesse que l’on n’a pas besoin de comprendre pour soutenir. L’alternance entre les points de vue permettent de comprendre que certains agissements qui semblent égoïstes d’un point de vue extérieur sont en fait motivés par des raisons bien plus profondes. On ressent également beaucoup de bienveillance autour de ce sujet.

Si vous avez aimé les chroniques du Radch, il n’y a aucune raison pour que Transitions ne vous plaise pas. Je vous conseille toutefois de commencer la trilogie, car il y a certaines notions qui ne sont pas forcément expliquées en détail. En tout cas, j’espère qu’Ann Leckie continuera sur cette lancée et nous offrira encore de bonnes aventures SF !

Titre : Transitions
Série :
N° du tome :
Auteur(s) : Ann Leckie
Illustrateur(s) :
Traducteur(s) :
Format : Grand format
Editeur : J'ai Lu
Collection : Nouveaux Millénaires
Année de parution : 2024
Nombre de pages : 384
Type d'ouvrage : Roman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *