Un roman d’aventures plein d’humour !

Paris n’est plus que ruines.
Et le prix de la cervelle fraîche s’envole.
Heureusement, il reste des punks.
Et des bières.
Et des acides.
Et un groupe électrogène pour jouer du Discharge.
Le Club des punks va pouvoir survivre à l’Apocalypse.
Enfin, si en plus des zombies, les gros cons n’étaient pas aussi de sortie…

Le scénario prend pour décor un Paris dévasté, envahi de morts vivants. Avenues peuplées de zombies, voitures défoncées, immeubles fantômes… Karim Berrouka nous décrit l’ensemble avec une précision cinématographique : on s’y croirait. J’ai beaucoup apprécié ce voyage original dans les ruines de la capitale.

L’ouvrage ne serait cependant pas grand chose sans ses protagonistes, une bande de punks anarchistes un peu perchés mais très sympathiques, qui entendent bien profiter du chaos pour revisiter la société humaine à leur image.

Nous voilà donc accompagnés d’Eva, Mange-Poubelle, Kropotkine, Deuspi, Fonsdé, Glandouille et Pustule, pour le pire comme pour le meilleur. Et si le message véhiculé par l’auteur est clairement anticapitaliste, l’humour avec lequel il est transmis le rend accessible à tous. Les aventures des uns et des autres sont donc narrées avec un esprit teinté d’autodérision, qui apporte une touche délicieusement décalée à cette apocalypse.

L’ensemble est rythmé, les rebondissements nombreux. Que l’on s’attarde sur les mésaventures d’un personnage ou qu’on s’immerge au sein d’une bataille, le scénario ne laisse pas de place à l’ennui et nous tient en haleine de bout en bout.

Je ne pouvais enfin pas achever cette chronique sans dire un mot de la superbe réédition qu’Actu SF a eu la gentillesse de m’envoyer. Entre les pages du livre, les illustrations rendent parfaitement hommage au ton du roman. Le lecteur se voit même offrir un CD inédit, dont les chansons reprennent des passages et des personnages de l’histoire. L’objet est de qualité !

J’ai donc passé un très bon moment de lecture en compagnie du club des punks !

NokomisM

NokomisM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.