Terence Trolley est un diptyque publié aux éditions Drakoo dont le dernier tome vient tout juste de paraitre. L’histoire se passe dans un monde futuriste dans lequel il ne fait pas bon vivre. L’incipit du diptyque présent dans les deux tomes le dit clairement « le réchauffement climatique est une horreur on prend cher mais le gouvernement et les industries nous disent tout est OK le monde est une petite licorne amoureuse d’un panda ». C’est un diptyque que j’ai pris un très grand plaisir à lire en enchainant les deux tomes.

la PANAKLAY, a fait des expériences louches sur des nourrissons aboutissant à la création de gamins avec des pouvoirs paranormaux puissants. Un des scientifiques a eu des remords, a sorti les gamins de l’enfer et les a planqués à l’abri de la Panaklay. Mais quelques années plus tard ils ont grandi et l’entreprise voudrait beaucoup (mais genre vraiment beaucoup) leur mettre la main dessus pour utiliser leurs pouvoirs… C’est là que Terence apparait et se met en tête de protéger les gamins. De nombreux combats sanglants et manipulations psys plus tard, Terence va décider de s’en prendre directement à l’entreprise pour sauver la vie des gamins.

 

Le scénario est bien mené durant les deux tomes qui vont voir évoluer le paradigme de manière inattendue. Certaines des péripéties souvent vues dans les films d’action comme Die hard sont très bien amenées et mine de rien sont assez rares dans la BD. Ce qui en fait une nouvelle référence de la bande dessiné d’action. Pour ce qui est du dessin, Boutin-Gagné a un trait vraiment particulier avec des tracés bien épais et une marque pour la caricature. Après quelques cases d’adaptation, le dessin parait juste et parfaitement cohérent avec les propos et la violence du récit. Un dessin moins marqué serait d’ailleurs très dommageable et limiterait le pouvoir d’évocation et la noirceur du récit. Les personnages vont tous avoir leurs part d’importance et sont tous travaillés dans le détails ce qui est un vrai plus. La subtilité du passé de Terence ajoute par ailleurs une véritable profondeur au récit. De part son passé qui s’insinue au fil des pages l’on va rapidement comprendre ses véritable motivations.

En conclusion:

C’est un diptyque que je conseille vraiment, et plus particulièrement aux amateurs de science-fiction et de BD d’action. Je conseillerais par ailleurs maintenant que les tomes sont sortis de les lire de manière rapprochée, afin de maintenir la tension entre les deux tomes et ainsi commencer le second dans un état d’esprit cohérent avec l’histoire.

Florent

Florent

Fan des cultures de l'imaginaire en tout genre. Je me passionne pour la fantasy épique et la science fiction, avec une forte préférence pour les auteurs francophone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *