Home / Musique / Stellar Machine – Antigone Project

Stellar Machine – Antigone Project

Antigone Project est un groupe de rock français qui n’est pas seulement u groupe, c’est aussi et surtout un état d’esprit, un concept. Dédié au voyage spatial, à une interstellarité de la musique ils proposent un rock planant, mâtiné d’électro, mais bien ancré dans l’épique.

On entame donc l’écoute, après avoir admiré cette pochette représentant fort bien l’album, avec Poison. Des sons électro pour commencer, puis les guitares entrent dans la danse et l’ensemble devient réellement planant et prenant. Schizopolis est dans la même veine que Poison et la continuité de l’ensemble est claire.  III est plus doux, plus inspiré par le vide spatial, encore plus immersif à me yeux.

 

On continue l’écoute avec Mantra Nebulae et ses guitares lourdes dès les premières notes, saccadées comme il faut, proposant un univers plus brut. Raphe Nuclei est plus entêtant dans sa composition, alternant sons électroniques et claviers. On enchaîne avec The Black Widow et son ambiance de rock très eighties, comme si une émission de radio ancienne était captée dans l’espace, vraiment intéressant musicalement car les développements ensuite changent réellement l’écoute.

 

Pretty Pain est selon moi l’une des meilleures pistes de l’album, réellement planante de bout en bout, rien à redire. Du très bon rock, un rythme entêtant et une réalisation au poil. Cardio Machine propose juste après quelque chose de très bon, totalement dans le concept voulu par le groupe, et bel et bien spatial. On s’imagine sans difficulté flotter dans l’inconnu sur ce son. Stellar Machine, titre éponyme de l’album, est le morceau le plus long de l’album avec pas moins de onze minutes qui mettront vraiment en avant une véritable histoire à elles seules. Extrêmement immersif, il met de côté le rock pour proposer quelque chose de progressif réellement intéressant. Et on termine sur Sun’n’rain et ses percussions, qui d’entrée de jeu et ajoutées au claviers proposent une belle page de fin pour un album à la fois surprenant et prenant.

 

Avec Stellar Machine, Antigone Project nous démontre que le rock progressif français n’est pas mort, loin s’en faut, et que l’on est justement en mesure de proposer quelque chose de vraiment immersif et qui change la donne, au sein de nos contrées. Par son enchaînement de chansons le groupe nous raconte une histoire, nous invite à un voyage à leur côté. A suivre assurément et je suis vraiment curieux de découvrir ce que leur show peut donner sur scène car cela ne doit vraiment pas être simple à mettre en place.

 

Stellar Machine
Antigone Project
2017

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Angels Of Light – Vital Breath

Après Duality un premier album sorti en 2014, les Français de Vital Breath nous reviennent …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *