Accueil / Musique / Métal / A l’heure du Crépuscule – Abduction
Bannière Institut de la Musique

A l’heure du Crépuscule – Abduction

Les blackeux de Abduction sont de retour sur le devant de la scène avec leur tout nouvel album, A l’heure du Crépuscule. Après le succès de leur précédent, Une Ombre régit les Ombres, ils continuent à explorer l’univers sombre et tentant qui est le leur. Déguisés en carabins (cf l’interview faite précédemment de Guillaume, guitariste du groupe), ils proposent une musique inquiétante et pourtant qui me prend aux tripes. Je ne pouvais donc pas ne pas vous en parler.

Dès Sous les Cendres et la Pierre le ton est donné : le morceau fait pas moins de quatorze minutes et propose une variété impressionnante. On entame avec un rythme de guitare, qui des voix en français, et là les différents instruments se mettent lentement en place, comme si le rideau se levait sur la scène du petit théâtre de la mélancolie que le groupe va nous proposer. Au bout de deux minutes le son explose enfin dans nos oreilles tandis que le chant saturé du morticole François ne vienne ajouter sa partie. Et là le fan de Black va juste purement et simplement prendre son pied. La composition est impeccable, on retrouve une véritable ambiance et les changements des différentes séquences du morceau créent un véritable univers, avec notamment des chœurs très réussis.

On enchaîne étonnamment avec une piste très courte, Les Visiteurs du Soir, donc les premiers accords mettent en avant les guitares pour nous laisser sur notre faim finalement, avant que le morceau éponyme, A l’heure du Crépuscule, ne vienne enflammer l’ensemble. Une ambiance très sombre, très gothique mais également très rythmée qui convient à merveille à mes oreilles. Une fois de plus on retrouve les chœurs qui viennent ajouter une touche spéciale à l’ensemble. Souvenir de Lierre est une autre piste assez longue et de nouveau un théâtre s’ouvre devant nos yeux. L’introduction est tout bonnement sublime et la suite dégage une mélancolie rare, alternant avec les cris torturés propres au black metal.

La Grande Illusion vient ensuite nous en mettre plein les oreilles : une mélopée lancinante pour commencer suivie par la suite d’un emballement qui annonce le meilleur pour les dix minutes suivantes du morceau. L’ambiance XVIIe de l’ensemble est d’ailleurs particulièrement intéressante j’ai trouvé. La conclusion sur Ailes du Temps, entièrement instrumentale avec simplement des chœurs en fond est juste parfaite et termine à merveille un album qui est une pure merveille de bout en bout.

J’avais très clairement adoré leur précédent opus mais avec A l’heure du Crépuscule, je dois dire qu’Abduction a encore progressé. Sur la scène française black actuelle, pourtant assez foisonnante, ils tirent leur épingle du jeu tant à travers leur jeu scénique que leur album que je ne peux m’empêcher de réécouter sans cesse. Bravos Messieurs les Carabins et vivement le prochain !

A l’heure du Crépuscule
Abduction
Finisterian Dead End
2018

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Marduk + Archgoat + Valkyrja + Attic + Stortregn – La Machine du Moulin Rouge – 4/12/2018

Le 4 décembre avait lieu le concert de Marduk à La Machine du Moulin Rouge, …

Positif – David Wellington

Tout le monde peut être positif…    Le signe « plus » tatoué au dos …

2 commentaires

  1. Hello, my name is Jorge Mackenzie and I have a band in Colombia, South America called Neurosis. We play thrash death metal and we were founded in 1987, we have released several CD´s.

    I would like to know if I could send a full radio press kit via wetransfer for you to consider reviewing our latest album which was released 3 months ago?

    Thank you very much for your support! Hope to hear from you soon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *