Un album sympathique, auquel le live fait cependant défaut.

Les précurseurs du metalcore américain Killswitch Engage nous reviennent pour une prestation live au Palladium !

J’ai apprécié l’écoute de cet album sympathique, avec un petit bémol cependant : l’aspect live n’y transparaît pas du tout. Quand j’écoute un album live, je m’attends à une ambiance particulière, à découvrir les interactions entre le groupe et le public, à entendre les encouragements de la foule. Or cet opus présente avant tout une succession de chansons, qui semblent simplement jouées sur album. Il faut attendre le tout dernier morceau pour entendre pendant quelques secondes le chanteur s’adresser à son public. C’est un peu dommage…

Ceci mis à part, le groupe propose une performance très convaincante. L’ensemble, porté par des musiciens impliqués, ne manque pas d’énergie pour ce set de qualité. Les morceaux sont bien exécutés et la performance vocale est juste. Les titres sont accrocheurs et les mélodies percutantes, dans une veine très rock/métal.

Il existe un véritable contraste entre les différentes chansons de ce live. Le CD1 propose des morceaux assez accessibles, dans un style plus pop / rock, avec une alternance entre un chant crié et un chant clair aux mélodies plutôt classiques. J’ai préféré le CD2, car les titres qui s’y trouvent sont beaucoup plus techniques, avec davantage de chant crié pour une ambiance métal. J’ai bien aimé par exemple Vide Infra et Irreversal.

Live at the Palladium est donc un album agréable à écouter, auquel il manque cependant cette touche de live qu’on s’attendrait à y trouver.

NokomisM

NokomisM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.