Dune a rencontré le succès au cinéma en 2021 et les éditeurs se sont engouffrés dans la brèche proposant nombre de nouveautés sur les étals des libraires. Hugin & Munin, éditeur dont nous parlons trop peu dans ces pages, a proposé une version adaptée en comics du roman Avant Dune : La Maison Atréides, de Brian Herbert et Kevin J. Anderson. Ce premier tome, titré Dune : Maison Atréides T1 est illustré magnifiquement par Dev Pramanik, vu récemment sur l’adaptation de Vampire La Mascarade. Un ensemble qui promet beaucoup en tous cas.

Dans un empire galactique féodal s’affrontent des familles vassales, chacune à la tête d’une planète : complots, traîtrises, pièges et coups d’État sont légion. Mais, dans l’ombre, une confrérie féminine millénaire cherche à créer un surhomme qui maîtrisera le temps et l’espace, renversera l’ordre établi et mettra fin à ces guerres intestines…

Les adaptations de Dune ne sont pas forcément toutes des succès mais cette fois la version comics proposée de La Maison Atréides réussit totalement son pari : nous divertir tout en nous proposant de plonger, ou de replonger, dans l’univers créé par Franck Herbert. Et on retrouve ici tout ce qui fait cet univers : des intrigues de maisons féodales, une technologie poussée, Leto Atréides, l’Empereur et les Harkonnen. Bref autant de petites choses qui viennent donner de la saveur à cet album. Et finalement nous nous retrouvons face à une adaptation assez précise du roman, prenant la peine de nous expliquer ce qui s’est déroulé avant le cycle canonique de Dune. On y retrouve aussi bien les machinations des Bene Gesserit que la formation du jeune Duc, ainsi que les prémices de la révolte de Dune. On y retrouve même les machinations de l’Empereur, mais aussi de son fils, annonçant la tortuosité de la suite des évènements. Scénaristiquement cette adaptation est une franche réussite et le lecteur se prend au jeu, au fil de la lecture, de vouloir découvrir la suite de manière assez impatiente.

Point de vue dessin Dev Pramanik assure le boulot sans difficultés, proposant quelque chose de complètement différent de ce dans quoi je l’ai lu précédemment. Mais au final la science-fiction lui va très bien et il parvient sans difficultés à nous dépeindre ce qui lui est demandé, donnant une dimension épique à ces mondes.

Hugin & Munin proposent donc une très belle édition pour cette adaptation de La Maison Atréides. Le dessin, tout comme le scénario sont à la hauteur des ambitions de l’éditeur et on se retrouve plongé dans l’univers de Dune avec délice, comprenant ce qui fait et fera de Paul ce qu’il est par la suite. Hâte de lire la suite de ces adaptations en tous cas, tant la qualité a été au rendez-vous !

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de cultures alternatives, Thomas dirige eMaginarock depuis 2008. Editeur, photographe, anthologiste, graphiste... ses casquettes ont été nombreuses dans sa vie, un peu comme un chapelier fou, mais avec toujours une ligne directrice qui s'est dégagée : faire découvrir les univers qu'il aime aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.