Entretien avec Fred, chanteur et bassiste de Sleazyz

Bonjour, et merci de prendre quelques minutes pour répondre à mes questions. Est-ce que tu peux tout d’abord te présenter et nous expliquer ce que tu fais dans Sleazyz ?

Bonjour je suis Fred, chanteur, bassiste, auteur et compositeur de Sleazyz.

D’où vient le nom du groupe ?

Sleazyz vient de ma fascination du glam metal et surtout du sleaze de Sunset Strip(L.A. California des années 80).

Comment en es-tu venu au metal, à la fois en tant que fan et en tant que musicien ?

J’ai commencé par Billy Idol mais c’est avec Mötley Crüe période “Shout at the Devil » que je suis tombé amoureux du metal. Vers 17 ans je me suis acheté une basse et je me suis lancé
dans la musique. Je suis autodidacte.

March Of The Dead est le nouvel album du groupe. Comment s’est passée son
écriture ?

En général, j ai fait les demos tout seul en suit j’ai les fait écouter au autres membres du groupe. Si le titre plait on travaille dessus si non on jette. Pour l’album il y a six titres
nouveaux composés et écrit avec Ileana (Pandemonium) plus les quatre autres titres. J’ai une centaine des chansons, j’ai décidé de faire une sélection des titres dans l’esprit de
l’album. Avec Pandemonium on a retravaillé les morceaux et en suite nous les avons présentes à David et à Speed pour finir les arrangements.

D’où te viennent les idées pour les morceaux ?

Les inspirations sont nombreuses. d’avoir vu un film d horreur, d’un livre et il faut bien le dire, la situation actuel donne pas mal d ‘inspiration.

Quelle est ta piste préférée de l’album, et pourquoi ?

C est difficile de choisir mais j’adore jouer en live Psycho Witch, ce titre est fait pour ça. Il y a toujours une belle interaction avec le public.

Deux clips sont actuellement sortis. Comment s’est passé le tournage ? Ce n’est pas trop dur de devoir faire semblant de jouer ?

Tu sais avec ce période de confinement/déconfinement ça n a pas été facile. On a appliqué notre méthode : guérilla film making : pas d’autorisation, de la rapidité, du culot éviter la
maréchaussée(rire) Si non, faire de playback c’est marrent. Pour ma part, j ai chanté littéralement pour garder l’énergie et j ai joué de la basse comme si elle était branché.

Ca ressemble à quoi un concert de Sleazyz, quand vous aurez le droit d’en refaire ?
Comme notre devise ; Fun, Fear and Rock n’Roll. Des belles lumières, un super son, un rétroprojecteur avec des extrait des films choisi en fonction des titres, de la folie, du fun, une
ambiance halloween avec nous en Boogeyman.

Le confinement d’un musicien, ça consiste en quoi ? Beaucoup de musique avant tout ?

Travailler sur des nouveaux titres, regarder des concerts sur youtube comme si on y été ! Ronger son frein… beaucoup d’administratifs et répéter comme on peut. Sachant que les
studios dans notre ville sont fermés, on répète à droite à gauche. Chez les potes, chez nous, dans le grenier, etc. Il y a de quoi devenir fou.

2020 a été riche en sorties d’albums. Quel serait ton album de l’année ?

Je dirais l’album de Bodycount « Canivore » à égalité avec l’album d’Ozzy Osbourne « Ordinary Men ».

Merci pour tes réponses et à bientôt au détour d’un concert !

Merci et j’espère au plus vite. D’ailleurs notre prochain concert se déroulera à la salle de concert la Chapelle Argence à Troyes avec nos potes de High-School Mothefuckers prévu le
le 3 avril si les mesures sanitaires le permettent….

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *