Une première incursion dans le monde du fantastique réussie pour Camille de Montgolfier qui, avec une certaine délicatesse et poésie, nous plonge dans l’histoire extraordinaire d’un héros en apparence bien ordinaire.

Octave est un jeune homme simple qui a consacré l’essentiel de sa vie à sa petite sœur, Ariane. Son existence n’est pas parfaite mais faire le bonheur de la fillette lui suffit.
Alors, le jour où une licorne débarque sous son toit pour lui demander de l’aider à sauver une sorcière, son monde vole en éclats. Octave et Ariane découvrent un univers mystérieux et magique dont ils ne soupçonnaient pas l’existence…
Et, pauvres mortels, ils ne sont pas au bout de leurs surprises.

Avec une telle couverture, le lecteur est en droit de s’attendre à du mystérieux et, peut-être, à une certaine noirceur. Et c’est exactement ce qu’il trouvera dans ce roman fantastique qui, derrière une certaine douceur dans les relations, ne manquera pas d’offrir de l’action, des scènes sombres et un combat épique et violent entre le bien et le mal…

Des choses auxquelles la vie tranquille, quelque peu mélancolique et solitaire d’Octave ne l’avait pas préparé. Ce jeune homme de presque trente ans est ce que l’on appelle communément un cœur tendre ou une bonne pâte pour les plus cyniques. Élevé par une mère trop faible psychologiquement et physiquement pour prendre soin de lui, et abandonné par un père coureur de dot plus intéressé par l’argent que ce fils qui ne lui ressemble pas, il n’a guère eu une enfance heureuse, ni d’enfance tout court d’ailleurs. Mais l’insouciance et la couardise de son géniteur placeront un jour sur sa route le plus beau des cadeaux : un bébé qu’il élèvera bien plus comme sa fille que comme une simple sœur. Si Octave n’a pas beaucoup d’argent, il possède néanmoins assez d’amour et de tendresse pour assurer le bonheur d’Ariane et lui offrir tout ce dont lui-même a toujours été privé.

Mais quand une licorne débarque dans sa vie pour lui demander son aide, c’est toute son existence, et celle de sa sœur, qui vole en éclats. Il découvre ainsi un nouveau monde, un monde caché dans lequel les licornes et autres créatures fantastiques existent, et dans lequel la magie devient réalité. Néanmoins, malgré l’attrait de la découverte, Octave va vite être confronté à sa dureté, car si certaines personnes et créatures sont bienveillantes, d’autres, comme les nécromanciens, ont le cœur noirci par la convoitise. Le jeune homme, bien malgré lui, va ainsi se retrouver pris entre le bien et le mal : entre des paladins qui vont devenir ses amis et une famille de nécromanciens bien décidée à l’utiliser pour atteindre son objectif.

Une lutte classique entre le bien et le mal sublimée par la force des liens entre Octave et sa sœur/fille et par la pureté de son cœur et de son âme. Alors qu’il aurait eu toutes les raisons de se plaindre de son triste sort qui a commencé dès sa naissance, il fait preuve d’altruisme et de dévotion. Et quand les dangers frappent à sa porte, loin de fuir, ils les affrontent avec courage, malgré son absence de compétences magiques et sa faible expérience de la vie. Sa vie solitaire de bibliothécaire dans un village ne lui a, en effet, pas vraiment permis jusque-là de se frotter au danger. Courageux, sans être inutilement téméraire, cet homme, qui va gagner en consistance au fil des pages, frappe par cette candeur qui, loin de le rendre faible, fait toute sa force. Un fait que la quintessence, une force qui anime et est en toute chose, semble avoir compris bien avant tout le monde…

D’une plume fluide et non dénuée de poésie, l’autrice nous offre une aventure rythmée et pleine d’actions qui réserve quelques surprises et des retournements de situation plutôt bien amenés. Ceux-ci devraient d’ailleurs vous causer quelques frayeurs, car si l’histoire peut parfois paraître enfantine, notamment par la présence de la licorne et de la petite Ariane, elle contient néanmoins quelques scènes violentes et sombres, à l’image des nécromanciens et de leurs alliées, les sorcières. Il y a donc un savant équilibre entre ombre et lumière, entre craintes et espoirs, entre de doux moments de complicité familiale, amicale et amoureuse, et des phases de combat intenses où tous les coups sont permis et les dangers bien réels. Et ce n’est pas le pauvre Octave, probablement le personnage le plus malmené dans l’aventure, qui vous dira le contraire…

Si j’ai apprécié l’ambiance gothique des débuts et tout l’aspect magique de ce monde caché dont les possibilités semblent vertigineuses, j’ai également trouvé intéressant d’en découvrir l’organisation politique qui transcende les frontières, l’autrice nous proposant une sorte de modèle européen surnaturel. Une idée non dénuée de charme surtout à l’heure du Brexit… On appréciera d’ailleurs que les protagonistes viennent de différents pays européens, et la manière dont la barrière de la langue est judicieusement surmontée.

En conclusion, avec ce premier roman, Camille de Montgolfier nous prouve sa capacité à créer un univers immersif et assez fascinant pour nous donner envie de nous y plonger auprès d’un héros, dont l’histoire est à elle seule la démonstration qu’à cœur vaillant rien d’impossible. Empli d’action, de créatures fantastiques et mythologiques plus ou moins sympathiques, de magie et de protagonistes attachants, dont on prend grand plaisir à voir les liens se nouer et s’approfondir, La Forêt de Saint-Ambroise vous promet une lecture agréable, divertissante et riche en émotions !

Grigri_lit

Grigri_lit

Il y en a qui tombent dans la marmite de potion magique, moi c'est dans celle des livres que je me suis immergée. Bercée par les Fables de La Fontaine, j'ai très tôt aimé laisser vagabonder mon imagination au gré de celle des auteurs. Enfant, j'avais ainsi déjà rencontré des sorcières, parlé à des animaux, vogué sur des eaux agitées, croisé des pirates, exploré des mondes inconnus... Adulte, j'aime toujours autant, si ce n'est plus, me laisser transporter dans le monde de l'imaginaire avec, pour compagnon de voyage, un adorable chat gris souris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *