Une nouvelle trilogie young adult prenante, aux personnages très attachants. 

Une princesse visionnaire qui ne laissera personne lui dicter sa conduite.
Un soldat idéaliste déchiré entre son cœur et ses devoirs.
Une chasseuse intrépide traquant la plus dangereuse des proies.
Un traître déterminé à venger le sang de son peuple.
Un voleur insaisissable qui multiplie les faux-semblants.
Un monde immense et magique au bord du chaos, dont la clé se trouve peut-être au fond d’une bouteille de fumée…

Premier tome d’une trilogie à venir, Les voleurs de fumée nous entraîne dans un univers fantasy pittoresque où des conflits se préparent. Si la fumée de démon ne tient pas encore le rôle principal, on est très intrigué par cette trouvaille (très vite associée à de la drogue…) dont on espère un dénouement surprenant.

Si nous sommes bien dans un univers fantasy, magie et créatures sont pour l’instant en toile de fond. Sally Green s’attache davantage à ses personnages qui ont entre 13 et 17 ans : une princesse mariée à un roi voisin qu’elle ne connaît pas, un soldat déserteur qui découvre les complots de son royaume, une chasseuse de démon qui n’a pas la langue dans sa poche et un voleur qui va découvrir ses origines royales. Ils évoluent tous au cours de l’intrigue et l’auteure prend le temps de développer leur personnalité, leurs conflits internes, les relations qu’ils entretiennent avec les autres, tout en présentant en parallèle les contrées que l’on traverse. Ainsi, les descriptions sont moins centrées sur les paysages que sur les péripéties des personnages. Cette subtilité évite de tomber dans le piège de la surabondance de détails de l’univers magique.

Les très belles illustrations internes d’Alexis Snell (carte et petits cabochons) permettent de nous plonger facilement dans cet univers. L’ambiance est plus réaliste que d’habitude ; moins moyenâgeuse (même si en soi, ce n’aurait pas été un réel problème).

Enfin, la plume de Green est très agréable et l’auteure maîtrise parfaitement le cliffhanger puisqu’elle change de personnage à chaque chapitre. Ainsi, le suspens est toujours maintenu !

Les voleurs de fumée est un premier tome totalement réussi qui prouve aussi qu’il peut y avoir du bon dans les romans young adult. Ne vous laissez pas avoir par l’âge des personnages, car la complexité de leur caractère est tellement humaine qu’on s’y attache très vite ! A suivre dans le second tome…

Arwen

Arwen

Je m’appelle Marie et j’ai 29 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste. J’ai travaillé entre autre pour des chaînes jeunesse et des productions de dessins animés. Egalement auteur jeunesse, j'ai publié 4 livres à ce jour. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr! Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je développe actuellement mon premier roman pour la jeunesse!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *