Les + :

  • toujours aussi séduisant !
  • bel environnement
  • nouveaux personnages attachants

Les – :

  • l’aspect merveilleux a été gommé et c’est bien dommage

Kukuru et Fûka ont laissé derrière elles Gama-Gama et se retrouvent toutes les deux à Tingara. Ensemble, elles vont découvrir une nouvelle équipe et de nouvelles façons de travailler. 

! ATTENTION SPOILERS !

Après 10 épisodes grandement réussis, The aquatope on white sand revient dans une seconde partie où les deux héroïnes se retrouvent dans un nouvel aquarium : Tingara. L’aquarium, bien plus impressionnant que Gama-Gama, a offert aux anciens employés un nouveau poste, évitant ainsi aux amis d’être séparés. Si Fûka se retrouve de nouveau aux côtés des manchots qu’elle aura en charge de soigner, Kukuru se voit proposer un poste de commerciale ce qui va fortement lui déplaire.

La jeune femme va en effet se retrouver derrière un bureau à préparer commandes, présentations, dossiers et autres powerpoint ! Sans contact avec les animaux, Kukuru va devoir apprendre à travailler en équipe, elle qui jusqu’à maintenant travaillait comme elle l’entendait, mais surtout dirigeait ses équipes.

L’arrivée de nouveaux personnages relance un peu l’intrigue, même si l’histoire est toujours aussi passionnante alors que (je le rappelle !) il n’y a aucun moment d’action ou de grands rebondissements dramaturgiques ce qui impressionne vraiment ! On a envie de suivre ces différents personnages, leur histoire personnelle, mais aussi leurs relations au sein de Tingara. De nouvelles problématiques sont abordées comme les mères seules qui travaillent ou encore la pression exercée par les réseaux sociaux ; autant de thématiques plus adultes qui sont bien posées au sein d’une toile de fond toujours centrée sur la mer.

Le seul problème de cette seconde partie c’est l’absence totale des éléments merveilleux présents dans la première partie avec notamment le petit génie des eaux qui n’apparaît plus. C’est bien dommage, car certains épisodes un peu trop bavards auraient pu être boostés par ces éléments.

CONCLUSION

La série va bientôt se terminer et je ne peux que vous encourager (encore une fois !) à la regarder ! C’est vraiment une très belle découverte pour une série qui parle du quotidien, dans un pays qui ne possède pas les mêmes codes que les nôtres ni le même rapport à la nature et qui pourtant séduit totalement. Les personnages sont tellement bien pensés qu’on a toujours l’impression de partager leur vie ! L’ambiance nature est complètement reposante, le tout souligné par une animation impeccable.

Arwen

Arwen

Je m’appelle Marie et j’ai 29 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste. J’ai travaillé entre autre pour des chaînes jeunesse et des productions de dessins animés. Egalement auteur jeunesse, j'ai publié 4 livres à ce jour. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr! Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je développe actuellement mon premier roman pour la jeunesse!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *