Les + :

  • une animation toujours aussi admirable !
  • des personnages vraiment touchants
  • un univers prenant
  • des épisodes dynamiques

Les – :

  • rien !

Maïn fait maintenant partie de la Guilde des Marchands et travaille pour Benno avec qui elle va pouvoir créer son papier. Mais sa maladie est découverte et sa famille doit trouver un moyen de la soigner alors qu’elle n’a pas d’argent. Pourtant, la petite fille trouve une solution qui pourra, par la même occasion, la rapprocher d’une bibliothèque… 

! ATTENTION SPOILERS !

* Si vous n’avez pas vu les premiers épisodes, ne lisez pas cette chronique. * 

Ces nouveaux épisodes sont excellents ! Ascendance of a bookworm est décidément une série très surprenante.

A la fin de l’épisode 10, on découvrait que Maïn était atteinte de la Mangeuse de Vie, une maladie incurable qui touche ceux qui sont porteurs de magie et ne la maîtrisent pas. Pour la petite fille, c’est encore pire, car elle n’est pas noble et n’a aucun moyen de se soigner. Alors Maïn, le jour de son baptême, va décider de devenir vestale au temple afin d’avoir accès à un réceptacle qui pourra la libérer de cette magie qui la ronge.

Cette vision assez négative de la magie change de ce que l’on voit habituellement dans des univers de fantasy moyenâgeuse. En parallèle du développement de cet univers fantastique, on continue à suivre les aventures de la petite fille et son ami Lutz qui montent leur atelier. Maïn continue à impressionner Benno avec ces recettes étranges (venues de notre monde) et vend par exemple la recette du quatre-quarts et de la pizza !

A son arrivée au temple, Maïn va être traitée comme une noble ce qui va créer des conflits avec les Robes Grises issues du peuple puisque Maïn revêt immédiatement la Robe Bleue des nobles afin de travailler auprès du Grand Prêtre. Mais la bonté de la petite fille et son esprit volontaire vont faire changer quelques règles qui vont notamment permettre de moderniser la vie au temple.

Enfin, Maïn n’a pas oublié son amour des livres et en rejoignant le temple, elle accède (enfin !) à sa bibliothèque.

Les passages liés aux livres sont plutôt comiques, car Maïn en est complètement obsédée. C’est vrai que la série est une véritable ode à la lecture et au livre en tant qu’objet qui se touche et se sent.

La bande-son est toujours aussi bien travaillée avec des accents de violons et d’orgue qui donne à la série un ton doux et assez chic.

CONCLUSION

Cette seconde partie est tout à fait satisfaisante et nous plonge dans un univers livresque parfait pour tous les addicts de la littérature ! Mais pas que. L’ambiance magique qui commence à apparaître et l’émotion qui se dégage des problématiques de personnages (on pense notamment aux épisodes autour de l’orphelinat) rendent l’intrigue captivante. Vraiment, ça vaut le coup de s’y plonger !

A suivre…

Disponible sur Crunchyroll : https://www.crunchyroll.com/fr/ascendance-of-a-bookworm 

Arwen

Arwen

Je m’appelle Marie et j’ai 29 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste. J’ai travaillé entre autre pour des chaînes jeunesse et des productions de dessins animés. Egalement auteur jeunesse, j'ai publié 4 livres à ce jour. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr! Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je développe actuellement mon premier roman pour la jeunesse!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.