Voici l’Homme – Darktribe

Le groupe français Darktribe, originaire des Alpes-Maritimes, sort ces jours-ci son nouvel album, Voici l’Homme, clairement inspiré du nouveau testament. Allons-nous être face à du metal chrétien ou bien à quelque chose d’à la fois plus épique et plus sincère ? La question se pose et je vais tenter d’y répondre maintenant.

A March For A Prophety ouvre les hostilités avec une introduction assez classique, orchestrale et vraiment agréable à l’oreille. Rien à redire ça nous amène dans l’univers du groupe sans soucis. L’enchaînement avec Prism Of Memory se fait sans difficultés. On retrouve une piste très heavy power avec des guitares très allègres. Le chant d’Anthony Agnello passe vraiment bien même si j’ai été surpris au départ par quelques tics d’accent anglais. Au demeurant nous sommes face à une chanson épique et prenante, donc pour l’instant ils tiennent leurs promesses. La piste éponyme Voici l’Homme est pour moi l’un des petits bijoux de cet album. Une introduction impeccable, une partie du refrain en français (et j’ai beaucoup apprécié cela), une orchestration aux petits oignons. Le groupe pose ses couilles musicales sur la table et c’est un succès certain. Si je ne devais retenir qu’une chanson de cet album ce serait celle-là. A Silent Curse qui vient ensuite se fait plus inquiétante, les guitares accélérant le rythme pour donner encore plus d’urgence au morceau, avant que le couplet ne vienne s’installer plus lentement. Une sympathique alternance qui fonctionne bien.

Faith And Vision marque la moitié de cet album et cette fois c’est une piste plus lente sur son démarrage mais toujours aussi puissante. Au final c’est vraiment le mot puissance qui va se dégager de cette écoute, le groupe prenant vraiment grand soin de nos oreilles sur ce point.

Back In Light se fait plus classique sur les tonalités heavy mais la concordance globale est respectée de bout en bout et la chanson se mêle sans problème à ses frères et sœurs. Under The Tree Of Life nous invite à rejoindre Darktribe sous cet arbre sur les ailes de guitares lourdes et pourtant terriblement séduisantes. Et les instrumentaux sont juste magnifiques… According To Darkness reprend le flambeau des chansons très rythmées pour notre plus grand plaisir. On ne s’ennuie pas et le groupe continue à prouver son talent à chaque note. The Hunter Theory se fait plus mélancolique, ballade power à la composition impeccable de bout en bout. Et enfin on termine avec Symbolic Story, qui vient conclure à merveille un album franchement exceptionnel à grands coups de guitare bien exécutés.

Darktribe, avec ce Voici l’Homme, nous propose un concept album complet. Loin d’être un osé chrétien comme on pourrait le craindre. Le Nouveau Testament sert simplement de trame de fond à une histoire qui fonctionne bien pour les paroles et mêlée au talent des musiciens cela permet à la sauce de vraiment bien prendre. Une belle découverte Power de ce début d’année et je ne regrette sûrement pas d’avoir tendu l’oreille, ce que vous devriez tous faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *