Entretien avec Ben, guitariste et fondateur de Memories Of a Dead Man

Bonjour, et merci de prendre quelques minutes pour répondre à mes questions. Est-ce que tu peux tout d’abord te présenter et nous expliquer ce que tu fais dans Memories Of A Dead Man ?

Guitariste , compositeur et membre fondateur de M OAD M depuis 2005 Je fais aussi la communication  et le Public relation du groupe

D’où vient le nom du groupe ?

Dés début du groupe , comme j’écrivais aussi les textes et que cela traitait vraiment  des troubles ,des failles et de la psychologie de l’homme , avec le premier chanteur Pierre on a eu l’idée de ce nom qui n’était pas utilisé dans le milieu musical  et qui correspondait au développement des thèmes et à l’ambiance du groupe .

Pas toujours facile à placer, écrire, prononcer,  mais ça se transforme vite en Memories  ou en  M oad M  pour les habitués.

Comment en es-tu venu au metal, à la fois en tant que fan et en tant que musicien ?

Découverte par un pote au collège de groupes comme Raven / Dio et Iron Maiden   et j’ai accroché sur l’ensemble tout de suite :  la musique , l’énergie, l’univers  fantastique de Dio ou de Maiden  mais je ne pensais pas en jouer à ce moment la. J’étais sportif et  la musique ne me faisait pas encore de l’œil, par contre vers la fin du lycée je découvre la guitare pour de vrai  et  l’envie de jouer mes titres préférés du moment comme du Skid Row / Tesla / Nirvana et Extreme.

Le ton était donné , il ne restait plus qu’ à s’y mettre, et quelques années plus tard à vouloir commencer à créer .

(re)M.A.Z.E.d est le nouvel album du groupe. Comment s’est passée son écriture ?

Ben : En fait au départ je ne savais pas ce que serait le retour de M oad M  : un album concept sans chant mais avec des textes à lire, ou un disque classique mais avec du changement. Puis la rencontre avec Thierry et les échanges avec Pierre  notre ancien chanteur m’a laissé entrevoir que ça pouvait être un concept avec plusieurs voix. L’arrivée de Maya pour un featuring au départ a confirmé cela. J’ai ensuite composé le reste en fonction de ce paramètre et essayé d’avoir un équilibre pour les deux voix principales.

Pourquoi ce titre pour l’album ?

Il fait donc un clin d’œil à nos 2 disques les plus accessibles  Maze et V.I.T.R.I.O.L. Maze étant un disque avec invités et six voix différentes et le premier tournant du groupe vers un registre plus ouvert. Je voyais totalement un lien logique ou une continuité avec ce Maxi de 2011, vu la teneur et le contenu accessible de ce nouvel album, qui est le second tournant du groupe .

Et l’idée et explication de l’acronyme me plaisait bien pour complémenter cela et le lien était donc fait avec l’acronyme de V.I.T.R.I.O.L

D’où te viennent les idées pour les morceaux ?

Je me chante des riffs , des idées , des mélodies , des rythmiques , puis  je transforme ça avec la guitare,  mais il y a beaucoup d’inconscient  aussi. Je prends ma guitare parfois  sans  savoir où je vais, où cela va mener, on tente des trucs et ça se transforme en essai, ou ça reste une expérience à écarter .

J’adore chercher, créer  donc même si ça ne reste pas ou si ça ne finira pas sur un disque, c’est toujours un moment de plaisir et d’introspection que cette phase créatrice !

Le groupe a connu de très importants changements de line-up. Est-ce que cela a obligé à réécrire du matériel précédemment conçu ou non ? Comment s’est déroulée l’intégration des nouveaux dans le projet ?

En fait depuis Maze , M OAD M est une forme de collectif que je « drive »  donc les changements de line up sont en fonction des idées de développement et des disponibilités de chacun, mais ça reste une grande famille .

On a adapté certains  anciens titres pour le live oui, mais on ne joue déjà plus la première période (le premier Maxi et le premier album)  du groupe, donc ça reste de petits changements  ou arrangements  sans dénaturer quoique  ce soit.

MoaDM ce sont également deux chanteurs de talent, Maya et Thierry. Leurs voix se complètent impeccablement et on est presque surpris lorsqu’ils ne chantent pas tous les deux sur certaines pistes de l’album. Pourquoi avoir voulu conserver cette individualité vocale ?

Plusieurs raisons  je pense à ça : tout d’abord cela  demandait beaucoup plus de temps et de travail  que de faire tous les titres en duo. J’aimais bien l’idée que chacun garde un peu son univers aussi , ça apporte plus de variation à un disque  , ça ne se fait pas  ou peu et c’est aussi ce qui nous plaisait . Puis il y a des registres qui correspondaient à telle ou telle voix. Thierry est bien plus dans son domaine  sur les morceaux à émotion , ambiant ou à refrain catchy, mais on a réussi à élargir cela comme par exemple sur le deuxième titre de l’album où il excelle dans un autre registre. Maya à un truc plus  rythmique et  chaotique qui colle bien sur les morceaux ou elle chante et growl, puis on arrive à placer sa voix douce quand il faut sans trop en abuser pour  ne pas tomber dans le trop facile ou mainstream. Et quand ils sont réunis sur un même titre ça donne encore une autre couleur et un relief plus prononcé  et intense comme  sur Shapeshifter  ou  sur A Framed Window.

Quelle est ta piste préférée de l’album, et pourquoi ?

Je pense que mes 2 préférées ( car une c’est impossible) sont Do You Accept ?  et Inner Shout. Deux singles dévoilés en vidéo et animation vidéo et qui chacune présente les 2 voix de l’album. Do You accept ? pour le coté barré , plus psyché  de la musique et le chant direct et efficace. Inner Shout pour  les riffs et la jouerie  et le beau  contraste entre la voix scream et la voix claire de Maya.

Ca ressemble à quoi un concert de Memories Of A Dead Man ?

Un quoi ?? Un Concert ? qu’est ce donc ? (rires)

Non, en fait ça ressemblait  à une  fête , une communion,  une orgie (bon on va se calmer  la !). L’alchimie se développe très vite entre nous une fois sur scène et c’est chouette , le public à l’air de le voir et d’apprécier aussi. Mais ça manque vraiment là ! Sept mois sans  live déjà.

2020 a été riche en sorties d’albums. Quel serait ton album de l’année, hormis celui de MoaDM bien évidemment ?

END  je pense pour le Chaos et la tarte que j’ai prise en le découvrant mais je te laisse un top 12  que je viens de faire  pour cette  année 2020  en  Rock  / Metal :
– END : Splinters from an Ever – Changing Face
– Killer be Killed : Reluctant Hero
– Within the ruins :  Black Heart  ( edition bonus  avec Cd 2 en instrumental )
– NASTY :  Menace
– Pain of Salvation : Panther
– The Ocean : Phanerozoic II
– Pg.Lost  : Oscillate
– Bring me the Horizon : Post Human: Survival Horror
– BLEED FROM.WITHIN :  Fracture
– Envy  : The Fallen Crimson
– Caligula’s Horse : Rise Radiant
– et un petit  Français pour terminer  : PATRÓN | Patrón

Merci pour te réponses et à bientôt au détour d’un concert !

Merci à toi et  on espère te revoir le plus vite possible  pour un bon moment en live  et autour d’un échange bien  convivial

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *