Toute jeune formation parisienne de metal symphonique à ambiance celtique, Orkhys nous propose son premier EP, trois titres inspirants et doux. Voyons donc voir ce que donne cet Awakening !

Dès l’introduction de The End Of Lies on se retrouve avec une guitare puissante qui propose sa mélodie, vite rejointe par la batterie avant que Laurène ne prenne le micro. Un chant clair, très classique mais parfaitement exécuté. L’ensemble se mêle parfaitement et permet d’obtenir une chanson efficace et un parfait porte-étendard pour le groupe.

La harpe de Guardians of our lives donne au morceau cet aspect celtique qui manquait un peu sur la première piste de l’EP. Enjôleur, cet instrument est une parfaite introduction pour le reste de la chanson qui s’annonce prenante dès que les instruments donnent leur meilleur. Les guitares sont juste épique sur cette chanson, accompagnées d’une batterie parfaitement posée, tandis que la voix vient compléter le tout parfaitement. Une excellente composition qui montre que le groupe en a dans le ventre et que cet EP n’est qu’une introduction vers de plus grandes choses.

Rest Of The Braves est pour moi la meilleure piste de l’EP : une batterie puissante en introduction, une alternance chant clair et chant lyrique de la part de Laurène, et des guitares qui savent ce qu’elles font. Vraiment très réussi.

Un premier EP très réussi pour Orkhys avec cet Awakening qui représente parfaitement l’éveil d’un projet musical vraiment intéressant. Un second EP est déjà en préparation, le groupe ne prévoit donc pas de chômer et c’est une excellente chose ! En tous cas jetez-y une oreilles, vous serez séduits…

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *