Les Flots sombres – Thibaud Latil-Nicolas

Illustre inconnu avant la sortie de Chevauche-Brumes, Thibaud Latil-Nicolas a depuis fait son bonhomme de chemin dans le milieu de la fantasy française. Le succès de son premier roman est indéniable et j’avais profité de l’occasion pour lui poser quelques questions. Le second roman d’un auteur est toujours un moment compliqué car les attentes sont plus grandes, et donc les écueils potentiellement plus nombreux. Les Flots sombres parvient-il à bon port en évitant ces récifs acérés ?

Le Bleu-Royaume est en danger. Des hordes de créatures maléfiques, libérées d’un sortilège qui les retenait captives, ravagent ses campagnes et terrorisent les hameaux. Les soldats issus de la neuvième compagnie des légions du roy, les Chevauche- Brumes, se sont juré de les combattre jusqu’à leur dernier souffle.
Les réfugiés arrivent par centaines dans la capitale et exacerbent les rivalités entre le régent et le culte d’Enoch. Dans les contrées méridionales, un monstre marin d’origine inconnue fait des ravages parmi les navires, mettant en péril le lien vital qui unit les îles Jumelles au continent. Les Chevauche- Brumes sauront-ils affronter tous ces périls ?

La couverture est de nouveau signée par Qistina Khalidah et on se retrouve tout aussi facilement plongé dans l’univers du roman. Mais justement, lors de notre interview Nicolas avait indiqué qu’il souhaitait revenir dans l’univers mais en proposant de nouveaux personnages, en approfondissant un peu le contexte géopolitique du Bleu-Royaume. Et il y parvient avec notamment quelques figures fortes comme Ophélie, Myrelle, Juxs ou encore Druon. Je ne parlerais pas de Théobane car soyons clairs, et beaucoup de ceux qui liront le roman seront d’accord avec moi : il m’énerve profondément. Le fait est que l’auteur parvient à développer ses personnages de manière particulièrement intéressante. Il prend parfois le contrepied de ce à quoi nous nous attendrions de la part de ses protagonistes, mais toujours, enfin je crois, pour notre plus grand plaisir. Ophélie par exemple va connaître au cours du roman une courbe ascendante impressionnante et méritée. C’est d’ailleurs cela qui marche très bien dans les romans de cet auteur : il traite indifféremment les hommes et les femmes, évitant la misogynie que l’on retrouve trop souvent en fantasy. Mais il ne va pas faire vivre des aventures qu’à de nouveaux personnages. Il fait revenir sous nos yeux ravis ses protagonistes initiaux : les Chevauche-brumes. Qu’il s’agisse de Quintaine, Varago, Annom, Durieux, Cebritea, ou encore Jerod tous sont de retour pour notre plus grand plaisir. Bref la galerie de personnage s’étend et c’est tant mieux !

L’histoire que nous propose ici Thibaud Latil-Nicolas est la suite de Chevauche-brumes sans l’être réellement. On suit la continuité des aventures des héros du roman précédent bien évidemment, mais les nouveaux personnages ouvrent d’autres trames scénaristiques qui vont de croiser avec celles de nos héros. Il m’avait expliqué qu’il souhaitait développer plus le système géopolitique de son Bleu-Royaume, eh bien on peut dire qu’ici il ne fait pas semblant ! Trahisons, embrouilles et espionnages sont au goût du jour entre le pouvoir séculier et le pouvoir religieux. Et le final totalement inattendu du roman est un pur délice !

Une nouvelle fois la plume de Thibaud Latil-Nicolas est merveilleuse : fluide, littéraire sans entrer trop dans les descriptions, proposant des dialogues croustillants. Il nous emporte sur les ailes de sa fantasy presque historique avec facilité. Un roman ne tient pas qu’à son histoire, mais aussi à la qualité du conteur, et il est ici tout simplement très doué.

Ce nouveau roman est donc tout simplement épatant. Prenant, amusant et immersif il propose une fantasy qui détonne dans le paysage actuel, porté par une plume de grande qualité. Mnémos, comme à son habitude, fait son boulot de découverte de talents émergents et cela pour notre plus grand plaisir de lecteurs. Les Flots sombres va vous étonner donc n’hésitez pas une seconde à rentrer dans l’univers de cet auteur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *