Bonjour ! Aujourd’hui, je vais vous parler du Maître des Chagrins de Justin Call, premier tome d’une série de fantasy intitulée Les Dieux Silencieux.

Parmi les avatars de l’Académie, Annev de Breth est une exception. Au contraire de ses camarades, qui furent dérobés à leurs familles dans la capitale lorsqu’ils n’étaient que des nourrissons, Annev est né dans le village de Chaenbalu. Ayant survécu à un sacrifice, il a été élevé par ceux-là mêmes qui ont tué ses parents. Dix-sept ans plus tard, Annev porte le fardeau d’une magie interdite. Pris en étau entre les idées déclinantes de son mentor et les maîtres de l’Académie, il doit choisir entre un avenir prometteur et ses amis proches. Chacune de ses décisions le mène à un nouveau dilemme, jusqu’à ce qu’Annev soit contraint de se lancer dans une quête qui lui est étrangère. Acceptera-t-il de s’engager sur une voie potentiellement dévastatrice ?

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce roman, ce sont les chapitres expliquant l’histoire des Dieux. A chaque début de partie, on a le droit à un petit cours de mythologie. Et vu comment la religion est importante dans cet univers, c’est très bien pensé ! Cela permet de réellement comprendre certains conflits et cela évite les explications interminables et peu claires d’un personnage. Surtout que vu le mystère qu’il reste autour d’autres éléments de l’intrigue, ce n’est pas comme si on nous présentait tous les tenants et aboutissements d’un coup. J’ai réellement eu des surprises, me posant des questions (notamment, comment Annev a survécu au sacrifice ?) qui ne trouvent une réponse qu’assez tard dans le livre. Après, on reste sur un schéma classique de quête initiatique du héros, donc certains éléments sont assez prévisibles. Néanmoins, ce n’est pas gênant, car le tout reste tout de même assez agréable à lire. L’écriture est fluide, malgré quelques longueurs. On reste sur de la fantasy assez basique, mais de la fantasy bien faite !

Bizarrement, j’ai beau avoir bien aimé ma lecture, le personnage principal ne m’a pas fait une très bonne impression. Certes, il a dix-sept ans, ce qui peut justifier ses réactions parfois un peu stupides. Mais on parle d’une personne qui s’entraîne depuis des années au combat et à avoir des responsabilités dès la fin de sa formation. De plus, il est naïf quand ça l’arrange, ce qui forcément attire quelques problèmes. Ce semble se calmer à la fin du livre et j’espère sincèrement qu’il va se montrer plus mature et réfléchi par la suite. Heureusement, il n’est pas tout seul dans cette aventure et ses compagnons de route ont un peu plus de jugeote. Bon, il y a eu ce cliché que je trouve insupportable d’ennemi à ami (comment peut-on faire confiance à quelqu’un qui a essayé de nous tuer et qui nous a persécuté pendant des années sans réelle raison ?), mais dans l’ensemble, le groupe semble être bien parti.

Vous l’aurez compris, je recommande fortement ce roman. Il prévoit vraiment beaucoup de bonnes choses pour la suite si l’auteur reste sur cette lancée. Si vous aimez la fantasy et l’aventure, foncez !

Chloé Cloison

Chloé Cloison

Tombée dans la lecture depuis toute petite, j’ai grandi au milieu de ces multiples univers. J’ai toujours eu un goût prononcé pour le fantastique et la fantasy, qui s’est développé au fil des années. Je me suis cependant ouverte sur d’autres styles, tels que la science-fiction et l’horreur. J’ai finalement fait de cet amour pour la langue mon métier en devenant traductrice. Et ça donne une bonne excuse pour rester vautrée pendant des heures sur un canapé/lit/fauteuil à dévorer un livre (et des cookies faits maison).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *