Gov’t Mule – La Cigale- Paris – 4/06/2019

La Cigale, ce soir reçoit les mythiques Gov’t Mule ! Début du concert à 19h40 en configuration assise, un peu tôt mais le concert est divisé en 2 sets avec le second à 21h. Pour cette salle bien comble ce soir ils ne sont plus à présenter mais on retrouve sur scène l’excellent guitariste et chanteur Warren Haynes, le batteur au bandana façon seventies Matt Abts, le bassiste Jorgen Carlsson, et au clavier Danny Louis jouant d’un Rhode apparemment et d’un clavier Nord Stage.

J’avoue que je ne connaissais que partiellement, mais je suis bien ravie et mes oreilles aussi de cette fusion de sons de gratte bien gérée à merveille !

Le claviériste nous ressort des sons dont il a le secret à la sauce funk. Sur le titre Unring The Bell le groupe ose une base de rythme reggae soul avec une bonne basse lourde et Warren qui continue ses solo de guitare avec une simplicité déconcertante.

Les titres s’enchaînent et sont tantôt reliés par la continuité de la guitare ou bien de la batterie. Le public les acclame, certains ferment les yeux et sont littéralement plongés, même hypnotisés par leurs riffs blues et rock.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le 1er set se termine sur une grosse ambiance de guitare saturée et un bon tempo de batterie qui ont bien duré 5 bonnes minutes de pur son pour entamer l’entracte.

Sur la 2eme partie, nous aurons en guest Tyler Brian, grand et jeune guitariste qui nous aura bien fait frissonner avec ses solos endiablés en question/réponse avec Warren. Gov’t Mule a  »countrisé » la Cigale !

Merci à Veryshow de nous avoir fait voyager au sud de l’Amérique et à La Cigale pour cette ambiance blues rock intimiste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *