Saor + Cân Bardd – Backstage by The Mill – 25/10/2019

Vendredi 25 octobre. Je finis ma semaine par un concert, histoire de bien lancer le weekend et surtout enfin voir en live la performance de Saor, qu’on m’a chaudement recommandé. Je ne connais le groupe que de nom, ayant pour le coup décidé de complètement les découvrir en live. Direction le Backstage by the Mill !

Les aléas de la circulation francilienne un vendredi soir étant ce qu’ils sont, je rate presque totalement la performance de la première partie, Cân Bardd. Je n’ai que le temps d’un demi morceau vu du fond de la salle pour profiter d’un peu de leur Black Metal qui me semble très lourd et puissant… et saturé en basses ? Pas le temps de vraiment apprécier, malheureusement. 

Par contre ce que j’apprécie moyennement, c’est la clim balancée à fond à l’entracte, transformant instantanément l’atmosphère chaude et moite du Backstage en un micro blizzard saisissant. Un peu moyen, même pour préparer l’arrivée des Ecossais de Saor

On va la faire courte : le set de Saor est une très grosse déception. Passons la quantité astronomique de fumée et les quelques lumières bleues qui laissent la scène dans l’ombre, on peut concevoir que ça fait partie de l’ambiance du live. Par contre le son… impossible de déterminer ce que j’entends ce soir. 

Quand je l’entends, parce que la voix du chanteur est parfois inexistante. La batterie écrase tout et nous cogne la tête sans laisser place à la guitare ou au violon qui pourraient presque aussi bien ne pas être là. Mais finalement je regrette presque cette batterie assourdissante lorsqu’elle est recouverte par la flûte irlandaise pré-enregistrée complètement saturée au point qu’elle sonne faux. Je suis à un concert de Black ou dans une classe d’éducation musicale en 6ème ? 

Ma tête se plaint de ce live qui déçoit et rebute également celle qui m’avait vanté l’excellente performance de Saor il y a quelques années. Ce n’était pas le bon soir, il semblerait.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je finis par quitter un Backstage qui hésite encore entre nous donner trop chaud ou nous geler totalement (sérieusement, l’alternance entre la clim à fond ou rien du tout dans la petite salle bondée c’est un coup à tomber malade) et je n’arrive pas à trouver un point positif à la soirée.

 

One thought on “Saor + Cân Bardd – Backstage by The Mill – 25/10/2019

  1. Un peu désolé pour toi, d’abord parce que Cân Bardd c’est un peu mes chouchous (ils sont aussi de Genève, ça aide), ensuite parce que l’expérience que j’ai eu le lendemain, à Lyon (avec Catubodua en prime), a été juste à l’opposé de ce que tu décris. Ambiance de folie, public à fond dedans, une intensité impressionnante.

    Bon, il est possible que ma turbofanitude du « black-oldfield » y est pour beaucoup. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *