Accueil / Musique / Métal / Legacy of Kings, 20 Years Anniversary Edition – HammerFall
Bannière Institut de la Musique

Legacy of Kings, 20 Years Anniversary Edition – HammerFall

Seulement 25 pistes, réparties sur un double album, pour Legacy of Kings, 20 Years Anniversary Edition, ça fait quand même beaucoup de musique ! (le pack complet contient également un disque supplémentaire). On y retrouve des morceaux enregistrés aussi bien en studio qu’en live mais aussi quelque demos. De quoi ravir les plus grands fans d’entre vous !

C’est donc Patrik Räfling, qui se déchaîne derrière les fûts, d’entrée de jeu, sans préavis. Heeding the call est plutôt une bonne intro pour ce nouveau disque, enfin pas si nouveau que ça en fin de compte. Dynamique, puissant, technique, Heavy. Tout bien, rien à redire. Suivit de près par le titre éponyme Legacy Of Kings, qui envoie une rafale de riffs électriques, parfaitement menés à la baguette ! Même si au début j’ai eu un peur parce que la compo ressemblait beaucoup au premier morceau et je me suis dit que si c’est comme ça pendant encore 24 titres ça va être long. Let the hammer fall est plutôt sympa à l’écoute, même si les rythmiques sont construites exactement pareil sur tous les morceaux, il y a un petit truc en plus sur celui-ci. Peut-être les chœurs qui sont un peu plus mis en avant ? Ou les soli guitare un peu plus longs ? A vous de me dire !
Bon finalement c’est Dreamland qui me paraît un peu redondant et un peu ennuyant. Pourtant je l’aime bien, tant par la dynamique globale que les rythmiques bien fichues, mais je ne sais pas. Il y a cette légère impression de déjà entendue.
Alors que Remember yesterday possède une tonalité plutôt nostalgique voire triste et vu mon état d’esprit actuel au moment d’écrire ma chronique, ce titre a tendance à m’énerver un peu je dois l’avouer. Il est suivi par ce morceau mythique que je connais depuis maintenant des années mais que je ne reconnais pas dans cette version : I want you est un titre assez emblématique dans la carrière de HammerFall et je ne suis pas mécontente que le groupe l’ait ajouté dans sa tracklist.

Et si on s’écoutait une petite maquette avec un son bien saturé ? Avec un peu d’imagination on a presque l’impression d’être en studio avec le groupe pendant une répèt. Du coup je me rends un peu mieux compte du travail avancé sur Heeding the call, Warriors of faith, Let the hammer fall, Back to back ou Dreamland. Brutes de décoffrage, amputées de mix et mastering, ces versions offrent généreusement une idée « backstage » de nos chers suédois et c’est plutôt sympathique.


Finalement dans ce best-of, réalisé pour les fans du groupe à mon sens, on retrouve trois versions de Heeding the call et Let the hammer fall (studio, live et maquette) qui ne sont pas inintéressantes mises bout à bout. Ça montre l’évolution des compos dans différents environnements et, du fait, ça devient intéressant même pour les amateurs du genre.

 

hammerfall
Legacy of Kings
Nuclear Blast
2019

Eldricht Tales

A propos de Izzy

C’est l’histoire d’une fille qui n’a pas toute sa tête… Passionnée d’arts graphiques et de littérature fantastique, issue de diverses formations artistiques et amoureuse de la musique depuis belle lurette, elle cherche à faire partager ses passions à travers des productions de concerts. C’est ainsi qu’en 2012 elle crée une association de production de concerts indépendante sur la capitale, Extrême Factory. En parallèle, elle est chroniqueuse pour différents webzines musicaux et commence ainsi une carrière de schizophrène mélomane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *