War Goddess T2 – Mike Wolfer & Andres Ponce

J’avais particulièrement apprécié le premier tome de la série War Goddess proposée par Graph Zeppelin sorti il y a quelques mois et quand j’ai vu que le second tome sortait je n’ai pu m’empêcher d’y jeter un œil attentif, curieux que j’étais de voir ce qu’ils allaient faire de cette saga. J’ai donc décidé de passer outre la couverture, qui à mon sens ne met absolument pas en valeur l’ouvrage et son contenu, pour entrer dans la suite des aventures de Pandora…

Il y a longtemps, très longtemps, elle fut ouverte et les Maux ont déferlé sur l’Humanité. La faute à Pandora et à sa maudite boîte.
La boîte fut refermée mais le Mal ne peut être contenu pour toujours, et un fléau encore plus destructeur est sur le point d’être libéré. Cette force sombre, venue d’un univers parallèle, c’est Hellina, la gardienne des Enfers… Aidée de ses alliées, Anathema et Widow, Pandora sait qu’elle est la seule à pouvoir y faire face.
Les Déesses de la guerre s’affrontent dans un choc titanesque !

On reprend cette histoire au moment où nous l’avons laissée ou presque : Pandora vient de vaincre temporairement Hellina, mais au prix de la vie d’une de ses amies. Toutefois elle n’en a pas fini avec les Maux venus sur Terre en vue de tout dévaster et elle va donc encore devoir combattre. D’antiques temples grecs en plate-forme pétrolière, le lecteur va se promener à sa suite à travers le monde en vue d’endiguer les catastrophes.

Le scénario de ce second tome vient relancer l’intérêt de la série, que l’on aurait pu croire éteint après le premier opus qui a su proposer à la fois des protagonistes forts mais également une histoire « finie » malgré les développements possibles. On pouvait donc craindre qu’ils en fassent trop pour ce second tome. Mais point n’est là la question puisqu’ils nous emmènent à la suite de leur héroïne dans des aventures en proposant de nouveaux types d’ennemis et d’alliés qui viennent renforcer l’intérêt de la lecture. Très sincèrement ce type de comics sait me tenir en haleine de bout en bout et donc je l’ai juste dévoré.

Le dessin est particulièrement propre, il ne faut pas fier à la couverture, qui pour le coup ne donne absolument pas une idée du rendu intérieur de cet album. La dynamique graphique est là et les couleurs sont éclatantes donc c’est du très bon travail à la fois de la part du dessinateur mais également de l’éditeur qui produit un album d’excellente facture technique.

Ce second tome de la saga War Goddess m’a donc clairement satisfait en tant que lecteur. En effet le scénario aussi bien que le dessin sont de qualité et à aucun moment je n’ai ressenti d’ennui à la lecture. Les deux auteurs savent parfaitement comment renouveler leur histoire donc je suis, personnellement, vraiment curieux de voir ce qui en sera fait dans les tomes à venir car il y a quelque chose de nouveau au pays du comics et clairement Graph Zeppelin a su le trouver !

War Goddess T2
Mike Wolfer & Andres Ponce
Graph Zeppelin
2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *