Visions de Feu – Earthend T1 – Gillian Anderson & Jeff Rovin

Quand Gillian Anderson s’associe avec Jeff Rovin pour produire une série de science-fiction d’anticipation mêlant également le fantastique, on se retrouve avec un premier tome qui vous immerge dans cet univers inquiétant et ne vous lâche pas de sitôt !

Voir Gillian Anderson, actrice bien connue de la mondialement célèbre série X-Files, prendre la plume peut paraître surprenant, mais à la lecture de ce premier tome de la série Earthend, on peut clairement dire qu’elle a des histoires à nous raconter. S’ancrant dans le camp d’une science-fiction anticipative mâtinée de fantastique et de psychologie, ce roman propose un univers vraiment particulier dans lequel j’ai plongé avec joie, malgré quelques petits défauts.

La couverture est assez simple et n’en révèle clairement pas trop sur le roman lui-même et c’est presque dommage. La quatrième de couverture nous en dit toutefois un peu plus sur ce que nous allons découvrir dans ces pages :

Partout dans le monde, des adolescents sont victimes de crises violentes au cours desquelles ils se mettent à parler une langue inconnue qui semble traduire d’effroyables visions. Caitlin O’Hara, psychologue, enquête sur ces étranges cas, mais la similitude des symptômes chez ces jeunes qui n’ont jamais été en contact les uns avec les autres la laisse perplexe. Et si c’était plus qu’une simple maladie ? Une chose à laquelle l’humanité n’a jamais encore été confrontée…

Ce roman est finalement empreint de l’ambiance un peu X-Files dans laquelle Gillian Anderson a évolué durant tant d’années. La dimension psychologique du roman d’ailleurs, l’utilisation de l’hypnose, l’aspect incompréhensible des crises des adolescents, tout cela contribue à accrocher le lecteur et à lui donner envie de s’immerger dans l’histoire. Personnellement j’ai vraiment bien aimé le protagoniste principal, Caitlin O’Hara, notamment grâce à l’empathie dont elle semble faire preuve vis-à-vis des jeunes qu’elle rencontre. Psychologue de son état elle va se trouver plongée dans des affres qu’elle n’imaginait pas du tout, ses patients devenant les clefs du futur de l’humanité. Le scénario est grandiloquent, presque trop. Au final je me suis également demandé quelle part du roman appartient à chaque auteur. En effet il ne faut pas oublier Jeff Rovin, auteur ayant travaillé avec d’autres grands noms, qui a sûrement fait plus que simplement rédiger l’introduction. Le fait est que l’ensemble est pertinent, et m’a donné envie de découvrir la suite, c’est certain.

Stylistiquement c’est une traduction de l’anglais. Oui cela veut tout et rien dire mais il faut reconnaître que celle-ci est d’assez bonne qualité pour le coup et que je n’ai pas grand-chose à redire en terme de style. N’ayant pas feuilleté la version anglaise, je ne suis clairement pas en mesure de dire si la traduction est vraiment excellente, mais en tous cas la version française ne montre pas de rupture ou de grosses fautes de sens et c’est finalement une excellente chose.

Ce Visions de Feu intrigue de prime abord, soyons très clairs. Est-ce que j’ai commencé la lecture parce que Gillian Anderson ? Oui il faut bien l’avouer. Est-ce que je l’ai continuée pour cette raison ? Clairement pas ! Cela signifie donc bien qu’au-delà du nom de l’actrice apposée en plus gros que celui de Jeff Rovin sur la couverture le lecteur y trouvera bien d’autres choses : une aventure surprenante, psychologique, inquiétante et une ouverture vers une suite qui promet de ne pas nous décevoir !

Visions de Feu
Earthend T1
Gillian Anderson & Jeff Rovin
J’ai Lu
2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *