Accueil / Livres / Fantasy / Le voleur de dragon – Sianim tome 3 – Patricia Briggs
Bannière Institut de la Musique

Le voleur de dragon – Sianim tome 3 – Patricia Briggs

Seule survivante du massacre de son clan alors qu’elle était enfant, Rialla a vécu des années sous la coupe d’un maître cruel, avant de s’évader et de trouver refuge à Sianim, la cité des mercenaires. Aujourd’hui, on lui donne l’occasion de se venger. Un seigneur darranien cherche à abolir l’esclavage, mais certains ne l’entendent pas de cette oreille et sont prêts à tout pour l’arrêter. Choisie par le maître espion de Sianim pour empêcher son assassinat, Rialla se retrouve plongée dans un monde où la magie est mortelle, où les dieux prennent forme humaine, où ses alliés ne sont pas ce qu’ils prétendent être… et où elle risque de se retrouver de nouveau esclave. Si l’espionne qu’elle est devenue sait que sa mission est terriblement dangereuse, l’ancienne esclave sait qu’elle n’a pas le choix !

Vous allez me dire: « c’est étrange de commencer par le troisième tome! », mais la saga Sianim peut se lire dans n’importe quel ordre (excepté les deux premiers qui se suivent).

Il est dommage que la couverture, réalisée par Emile Denis, représente assez mal l’intrigue et le personnage principal qui n’est pas du tout ainsi…

Il faut avouer que j’ai DEVORE ce roman! Je m’y suis plongée très vite notamment grâce à des personnages très bien développés et donc attachants. Si Rialla est une héroïne passionnante, le personnage énigmatique de Tris a ma préférence (sans doute comme d’habitude, parce que c’est un mage…).

Briggs réussit à nous transporter facilement dans son univers et ce sans la fameuse carte de début d’ouvrage! Ses descriptions sont vraiment réussies, mais ce sont surtout les dialogues qui donnent toute leur saveur à l’intrigue: chaque personnage parle différemment en fonction de son rang et son origine géographique. Cela permet d’imaginer facilement le monde dans lequel nous sommes plongés.

Le seul point négatif serait peut-être la fin, assez vite expédiée en seulement quelques chapitres. Du coup, on a l’impression que Rialla et Tris s’en sortent un peu facilement. Il manque aussi la conclusion aux nouvelles relations entre Darran et Reth: qu’en est-il de l’esclavage? Comment les deux pays vont-ils dorénavant fonctionner? Cette intrigue politique ne se clôture pas et l’on reste dans un flou narratif un peu dommageable.

CONCLUSION

Le voleur de dragon est certes de la fantasy très traditionnelle, mais l’écriture de Briggs nous immerge dans une belle ambiance et une intrigue palpitante, finalement plus proche d’une intrigue d’espionnage que d’une guerre épique de magiciens.

A suivre…

Le voleur de dragon

Sianim – tome 3

Patricia Briggs

couverture d’Emile Denis

Editions Bragelonne

7,10€

Eldricht Tales

A propos de Arwen

Je m’appelle Marie et j’ai 29 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste. J’ai travaillé entre autre pour des chaînes jeunesse et des productions de dessins animés. Egalement auteur jeunesse, j'ai publié 4 livres à ce jour. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr! Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je développe actuellement mon premier roman pour la jeunesse!

Lisez aussi

Songs for the Dead Live – King Diamond

King Diamond est un monument parfois méconnu du metal. Chanteur dès le début des années …

Jacoozi – Brant Bjork

Jamais disque n’a mieux mérité son nom que le Jacoozi de Brant Bjork. Un disque …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *