Dead Beat – The Dresden Files 7 – Jim Butcher

Après avoir repris la saga des Dossiers Dresden en anglais avec Blood Rites, j’ai continué avec l’excellent Dead Beat, toujours en anglais évidemment, la traduction de la série ayant été arrêtée par Bragelonne. Si avec le sixième tome de la série nous étions de nouveau confrontés aux vampires, pour une fois nous allons changer de registre et Harry va se retrouver confronté à rien de moins que des nécromanciens. Si si, vous savez, ceux qui font marcher les morts ? Eh bien ça va y aller dans ce tome haut en couleurs !

Paranormal investigations are Harry Dresden’s business and Chicago is his beat, as he tries to bring law and order to a world of wizards and monsters that exists alongside everyday life. And though most inhabitants of the Windy City don’t believe in magic, the Special Investigations Department of the Chicago PD knows better.

Karrin Murphy is the head of S. I. and Harry’s good friend. So when a killer vampire threatens to destroy Murphy’s reputation unless Harry does her bidding, he has no choice. The vampire wants the Word of Kemmler (whatever that is) and all the power that comes with it. Now, Harry is in a race against time—and six merciless necromancers—to find the Word before Chicago experiences a Halloween night to wake the dead…

Ce roman prend place quelques mois après, les évènements de Blood Rites, alors qu’Halloween approche à grands pas et que Chicago commence à se refroidir drastiquement. Victime du chantage d’une vampire Harry va devoir trouver le Word of Kemmler, ouvrage de nécromancie dont Harry ne sait rien. Mais comme les choses ne seraient pas drôle sans qu’il aille de Charybde en Scylla, six autres nécromanciens sont également sur la piste de ce livre, qui pourrait mener l’un d’eux vers des pouvoir divins. Bref, il va encore vivre une semaine pleine de rebondissements, que l’on suivra finalement avec délices dans les pages de ce roman. Une fois de plus Jim Butcher parvient à poursuivre une intrigue très dense et aux fils complexes tout en la mêlant à des fils rouges au long cours de l’histoire du personnage : Murphy, ses relations avec le Conseil… Et une fois de plus l’humour est également présent à différents moments du roman, ici représenté souvent par le personnage de Butters, que vous prendrez plaisir à découvrir dans ces pages.

Le style de Jim Butcher est toujours aussi prenant, trépidant et il parvient à nous conter l’action de manière parfaitement limpide et agréable. Une sympathique parenthèse de lecture en tous cas pour moi.

Dead Beat, bien que datant de 2006, mérite qu’on le remette en avant tant Jim Butcher parvient à pousser toujours plus loin le concept d’urban fantasy. Amateurs du genre, vous allez vous régaler avec ce mélange de magie, vampires, loups-garous, le tout dans un Chicago crédible à souhaits. Et le côté polar ajoute un intérêt supplémentaire à l’ensemble bien évidemment… Bref, c’est un série dont je vais continuer à vous parler en tous cas !

Dead Beat
The Dresden Files 7
Jim Butcher
2006

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *