Contes méphitiques – COLLECTIF

Une épouse est menacée par une revenante, un hypnotiseur ensorcelle une jeune fiancée, une femme-oiseau use de la  » fleur du cauchemar  » pour endormir son mari et se livrer à des pratiques occultes… Dans ces onze contes noirs, où la magie et l’épouvante règnent en maîtres, démons et fantômes s’infiltrent dans vos maisons, s’agrippent à vos draps, s’immiscent dans vos rêves… et vous empêchent de fermer l’œil.

Pour rentrer dans la saison sombre, quoi de mieux que d’inquiétants et étranges contes, pour passer un délicieux moment au coin du feu? C’est ce que propose ce recueil de sept auteurs.

On retiendra principalement les deux nouvelles de Sheridan Le Fanu (Un chapitre dans l’histoire d’une famille de Tyrone et Le rêve de l’ivrogne) et de Lord Dunsany (Au flux et reflux des marées et Pauvre vieux Bill) qui exploitent à merveille tous les ressorts du fantastique, avec des ambiances inquiétantes proches d’un Lovecraft. William Henry Hudson explore lui la sorcellerie; on n’est pas loin non plus du merveilleux avec sa femme-oiseau. On sera par contre assez déçu par le conte de Stevenson qui ne semble pas maîtriser les codes du genre. On passe de l’Ecosse à l’Irlande puis l’Angleterre des campagnes ce qui donne un charme tout particulier à ses contes fin XIXème-début XXème.

Chaque auteur est introduit par une petite biographie et un contexte historique souvent donnés sur un ton poétique ce qui permet de s’immerger immédiatement dans l’univers des auteurs (on apprendra, par exemple, que Charlotte Riddell n’est autre que la nièce de Le Fanu).

Un recueil des plus plaisants, non seulement grâce à de belles ambiances, mais aussi pour les écritures très littéraires des auteurs présentés!

Contes méphitiques

James Hogg, Jospeh Sheridan Le Fanu, Charlotte Riddell, Rhoda Broughton, William Henry Hudson, Robert Louis Stevenson et Lord Dunsany 

Textes traduits par Patrick Reumaux 

Editions J’ai Lu

7,30€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *