Au fil du temps – George R. R. Martin

Lorsqu’on évoque George R. R. Martin, on pense au Trône de Fer. C’est ignorer qu’il a d’abord été un nouvelliste de science-fiction et de fantastique avant d’être un auteur de fantasy. Ses premiers romans relevèrent de la science-fiction avec notamment le superbe L’Agonie de la Lumière. Les Éditions ActuSF ont eu la bonne idée de reprendre ses textes sous forme de recueil. C’est sous la direction de Marie Marquez qu’Au fil du temps est né.

George R. R. Martin est passionné d’histoire et s’en inspire pour la plupart de ses œuvres. Ainsi, son œuvre maîtresse est une habile transposition de la Guerre des Deux-Roses et des Sagas islandaises. Avec La Forteresse, la première des sept nouvelles de ce recueil, il met en scène un moment méconnu de l’Histoire de la Baltique au tout début du XIXe siècle. Mais l’histoire bégaye et c’est ce même lieu qui connaitra un siècle plus tard la révolte des marins de Kronstadt de mars 1921.

L’Histoire se change aussi lorsque les politiciens se font assassiner, tel est le propos d’Et la mort est son héritage… qui ne présente pas vraiment l’intérêt du texte précédent. Puis Week-end en zone de guerre nous emmène dans un stage de motivation et de cohésion d’entreprise, non dans une salle de paintball, mais dans une jungle où la virilité guerrière s’exprime à balles réelles. Une vision amusante et – à peine – exagérée de la perversité dans la gestion des ressources humaines.

On rentre de plain-pied dans le space opera avec Une Affaire périphérique où un des signaux bordant l’espace humain disparaît laissant penser à une invasion et à la promesse d’une bonne vieille guerre. On découvre alors que, débutant en cette fin des années 70, George R. R. Martin est déjà un auteur facétieux. Vaisseau de guerre est dans la même lignée que le texte précédent, mais ce texte, le plus court du recueil, nous présente ce que serait un vaisseau doté d’une intelligence propre et prêt à tout pour mener la mission qu’on lui a confiée.

C’est le texte le plus long qui nous est proposé avec Variantes douteuses. On y retrouve un couple se chamaillant au volant d’un véhicule qui les conduit à une réunion d’anciens étudiants qui composaient une équipe d’échecs. Les choses simples peuvent parfois changer une vie. Et si la victoire lors d’un tournoi passé pouvait radicalement changer le présent ? Un bel huis clos où les comptes se règlent entre amis, si tant est que ce terme soit le bon. La tension entre les personnages est superbement gérée. Assiégés clôt ce recueil de façon fort à propos, car il s’agit de la reprise de La Forteresse dans laquelle l’auteur a ajouté des éléments de science-fiction qui en font un texte radicalement différent.

C’est un jeune George R. R. Martin, déjà facétieux, fasciné par l’histoire, mais aussi faisant montre d’une réelle aptitude à la construction crédible de personnages que nous découvrons dans ce premier recueil chez ActuSF. Il n’a pas encore touché à la fantasy, mais présente de belles dispositions pour ce qui est de créer des mondes à multiples dimensions. Une belle découverte.

Au fil du temps
George R. R. Martin
Couverture illustrée par Andy Brase
Traduction par Eric Holstein et Daniel Lemoine
Editions ActuSF
Collection Perles d’épice
2013

19,00 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *